samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Une nouvelle drogue frappe les Etats-Unis, les “sels de bain”

« Bath salt », « Sels de Bain », ainsi se dénomme cette nouvelle drogue, toujours en vente libre dans de nombreux Etats américains. Les Etats les plus précocement touchés ont déjà réagi et mis fin à la vente de ces produits.

Selon les  témoignages d’un médecin publié dans le New York Times, les consommateurs arrivé aux urgences après ingestion de cette drogue sont dans un état d’agitation et de violence et de psychose, qu’il n’avait jamais vu auparavant. Certains patients admis la nuit au urgences sont transférés le matin venu en unité de psychiatrie. Certains médecins témoignent qu’ils ont du recourir à une anesthésie locale devant des patients qui ne réagissaient pas à des doses massives de sédatifs. Des cas de température excessive (41,5°C), d’hypertension artérielle ou d’insuffisance rénales sont rapportés. L’utilisation à long terme favoriserait l’apparition de troubles psychotiques avec  tendances paranoïdes.

La drogue a commence à diffuser aux Etats-Unis l’an dernier mais est dorénavant en  de prolifération. Elle se présente sous la forme d’une poudre ou de cristaux, un peu comme les sels de bains, d’où son nom. Présentée dans des sachets, sou des noms exotiques,  Ivory Wave, Loco-Motion ou Vanilla Sky, elle est vendue dans les drugstore pour 25 à 50 dollars les 50 milligrammes. Les consommateurs la sniffent, la fume ou se l’injecte. Le nombre de déclarations aux centres anti-poison sont passées de 303 en 2010 à près de 3 470 sur le début de l’année 2011.

Ces « sels de bain » contiennent de la méphedrone et de la méthylene dioxy pyrovalerone (MDPV). Ces drogues sont des dérivés de celle retrouvée dans le Khat, ces feuilles machées une grande partie de la journée au Yemen par les hommes, et qui agglomérée en boulle dans la joue, diffuse lentement leurs substances.

Si 28 états ont décidé d’interdire ces drogues, ce n’est pas le cas de tous les états et aucun bannissement national n’a eu lieu. L’Arizona dans lequel la vente reste autorisée, commence à voir s’accumuler le nombre de cas.

Mais d’ou vient cette nouvelle drogue qui avait touché l’Angleterre préalablement et o* elle fut interdite en avril 2010. ? Principalement de Chine et d’Inde ou les gouvernements sont peu regardant sur ce qui sort des usines.

Ces drogues contenant de la méphedrone et du MPVD sont-elles arrivées en France? On peut le croire à la lecture de certains sites internet français bien détaillés. On peut même la trouver sur internet.

Source

An Alarming New Stimulant, Legal in Many States
ABBY GOODNOUGH and KATIE ZEZIMA
NYT Published: July 16, 2011

 

LÂCHEZ LES COLOMBES
Les drogues de synthèse qu’on peut pécho sur Internet ne sont pas toutes bonnes pour la santé
Vice Magazine

 

 

Articles sur le même sujet