samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

70% des bébés de 8 mois consomment déjà trop de sel

Soixante dix pour cent des bébés de 8 mois ingèrent trop de sel, révèle une étude menée en Angleterre. Cette ingestion de sel est le fait de l’utilisation majoritaire, par les parents et les institutions, d’une nourriture industrialisée, toute prête.

De nombreux enfant boivent du lait de vache qui contient déjà beaucoup plus de sel que le lait maternel ou le lait préparé pour nourrissons, bien que les recommmandation soient d’éviter de faire du lait de vache une boisson commune avant l’âge de 1 an. Ces habitudes alimentaires donnent, dés le plus jeune âge, le goût du sel, établissant des anomalies gustatives qui risquent de se poursuivre dans l’enfance et à l’âge adulte.

Les nutritionnistes dénonçant ce constat publient leurs travaux dans la revue the European Journal of Clinical Nutrition. Et ils savent de quoi ils parlent. Ils ont suivi depuis les années 91-91,  1178 âgés de 8 mois. Dès 34 mois, la majorité des enfants commencent à recevoir de la nourriture solide, recevant du riz pour bébé, de la biscotte, ou d’autres types de céréales comme première nourriture. Ces aliments, chez l’ensemble des bébés inclus dans l’étude, représentait en moyenne un apport de 400 mg de sel par jour, ce qui est déjà le double de la dose maximum de sel recommandée à cet âge, mais 25% des enfants recevaient déjà 1060 mg de sel par jour ou plus. Comment atteignaient-ils une telle quantité de sel? Ils mangeaient 3 fois la quantité de pain recommandée par jour et s’abreuvait de lait de vache qui était devenu leur boisson principale. Le lait de vache contient 55 mg de sodium pour 100 grammes contre 15 pour le lait maternel et entre 15 et 30 pour les lait préparés pour nourrissons.

La majorité du sel consommé quotidiennement est le fait des aliments industriels, avec relativement peu de sel rajouté au cours de la préparation de plats familiaux ou à table ; cependant la majorité des adultes consomment également trop de sel. Pour les auteurs, les Dr Pauline Emmett et Vicky Cribb, médecins nutritionnistes ” Cette mise en évidence montre que les apports en sel doivent être substantiellement réduits chez les enfants de moins de 1 ans. Les enfants ont besoin de nourriture spécialement préparée sans sel, et il est important que l’alimentation de la famille s’y adapte”. Par ailleurs il est important de conseiller de ne pas faire du lait de vache une boisson principale avant l’âge de 1 an.

Etant donné que les 3/4 du sel absorbé provient de la nourriture industrialisée, il est indispensable, pour que la réduction des apports en sel soit effective, que l’industrie alimentaire coopère. Les industriels ont la responsabilité de réduire la quantité de sel dans la nourriture pour bébés afin que leur santé ne soit pas mise en danger.

Source

Contribution of inappropriate complementary foods to the salt intake of 8-month-old infants
V L Cribb, J M Warren, P M Emmett
European Journal of Clinical Nutrition , (20 July 2011) | doi:10.1038/ejcn.2011.137

Crédit PHOTO CREATIVE COMMONS BY epSos.de

 

 

Articles sur le même sujet