samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

France : 1 nouveau-né sur 40 est issu d’une aide médicale à la procréation

En 2009, 131.716 tentatives de fécondation par Aide Médicale à la Procréation ont été réalisées et 21.759 enfants en sont nés, soit un taux de réussite de 16,5%. Ces enfants représentent 2,6% des naissances.

6% des fécondations ayant donné naissance à un enfant ont été réalisé grâce à des dons de spermatozoïdes.

43% étaient des inséminations artificielles Les fécondations in vitro (FIV) ont concerné 56.875 tentatives, dont 62,5% avec injection intra cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI)

Le taux de grossesse échographique le plus élevé est obtenu par l’injection intra cytoplasmique de spermatozoïde avec 26,3% de grossesses. Ce taux de grossesse échographique est légèrement inférieur à 23,8% pour la FIV hors ICSI. L’insémination artificielle a un taux de grossesse échographique de 11,9% et les transferts d’embryons congelés de 18,1%.

Il y avait 165.591 embryons congelés en France en 2009, soit un peu plus d’une année de naissance dont les deux tiers faisaient l’objet d’un projet parental en cours. 16% était en abandon parental et 18% sans intention précise du couple fécondateur.

Une activité moins connue est l’Aide Médical à la Procréation en contexte viral, virus du Sida, de l’hépatite B ou C. Plus de 1000 tentatives ont eu lieu dans un contexte VIH donnant naissance à 131 enfants, et 1100 dans un contexte d’hépatite B ou C, donnant naissance 108 enfants.

Source

Rapport médical et scientifique de la procréation et de la génétique humaine en France
Agence de Biomédecine
Activité d’APM 2009

Crédit PHoto Creative Commons by ~Prescott

 

 


Articles sur le même sujet