samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Des scientifiques français réussissent enfin à créer une lignée de cellules β pancréatiques

Les cellules β pancréatiques sont des cellules hyperspécialisées qui produisent, stockent et sécrètent de l’insuline, la seule hormone hypoglycémique du corps humain. Ces cellules, localisées dans le pancréas, ne représentent que 1% des cellules de cet organe, mais 1% qui, lorsqu’il disparait, est à l’origine de la maladie diabétique.

Isoler des cellules β pancréatiques afin de les cultiver reste aujourd’hui un challenge, et même lorsque cela réussit, l’utilisation de facteurs de croissance pour que la lignée cellulaire se poursuivre, dédifférencie les cellules. Des techniques de cellules souches créés à partir de cellules embryonnaires ont également été essayées mais les procédures de développement restent incomplètes. Le Graal de cette recherche est bien sur la mise au point d’un pancréas “artificiel”, capable de se substituer aux cellules β pancréatiques disparues. Cela fait 30 ans que des scientifiques du monde entier travaillent le sujet sans succès.

Une équipe Française regroupant des chercheurs de l’Université Pierre et Marie Curie-Paris 6, de l’INSERM ET DU CNRS viennent d’y aboutir et publient leur résultats dans la revue médicale JCI.

L’équipe a mis au point une méthode robuste de dévelopement d’une lignée cellulaire de cellules β pancréatiques capables de sécréter de l’insuline. Cette lignée cellulaire, créée initiallement à partir de cellules pancréatiques foetales humaines, a un développement infini grâce à l’adjonction d’un gène spécifique. Ces cellules baptisées EndoC-βH1 répondent à une stimulation glycémique en sécrétant de l’insuline. Son efficacité antidiabétique a été confirmée par l’implantation de quelques cellules dans un pancréas de souris diabétique. Les cellules ont corrigé la glycémie de la souris.

Une start up, baptisée EndoCells, a été créée pour répondre aux demandes internationales de cellules β pancréatiques affluant après cette découverte. La pemière commercialisation est imminente. D’autres types cellulaires endocrines sont en cours de production indique encore la nouvelle société de biotechnologie.

Source

A genetically engineered human pancreatic β cell line exhibiting glucose-inducible insulin secretion
Philippe Ravassard, Yasmine Hazhouz, Séverine Pechberty,Emilie Bricout-Neveu, Mathieu Armanet, Paul CzernichowRaphael Scharfmann
J Clin Invest. 2011;121(9):3589–3597

Crédit Photo Creative Commons by akay

Articles sur le même sujet