Jeudi 31 juillet 2014

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Newsletter

ChargementChargement


Une fracture de la hanche double la mortalité des femmes dès 65 ans

Une fracture de hanche survenant chez une femme âgée de 65 ans ou plus, s’associe à une augmentation de la mortalité dans l’année qui suit la fracture démontre une étude publiée dans la revue médicale Archives of Internal Medicine. Et alors que chez la plupart de femmes, ce risque revient à la normale après 1 an,  les femmes âgées de 65 à 69 ans au moment de la fracture, continuent d’avoir une mortalité au dessus de la normale.

300 000 femmes soufrent d’une fracture de hanche par an aux Etats-Unis. Elles sont environ 80 000 par an en France. Les scientifiques ont voulu déterminer quels étaient les risque à court terme (1 an), moyen terme (1 à 5 ans) et à long terme (entre 5 et 10 ans), en particulier du risque de décès précoce.

Ces fractures de la hanche surviennent le plus souvent chez les femmes ostéoporotiques, parfois au cours d’une chute ou d’un coup porté. Rappellons qu’un supplément en calcium avec ou sans vitamine D, chez la femme ostéoporotique, ne réduit pas le risque fracturaire (cf article Docbuzz). Les données utilisées dans cette étude sont extraites d’un large étude menée de 1986 à 2005, «the Study of Osteoporotic Fractures» ayant inclus des milliers de femmes, parmi lesquelles les scientifiques ont sélectionné 1116 femmes ayant subi une fracture de hanche. Ils ont comparé leur devenir à un groupe contrôle sans fracture, de 4464 femmes.

Les résultats démontrent l’importance de la prévention de l’ostéoporose :

Globalement, souffrir d’une fracture de hanche double la mortalité à un an : les femmes ayant souffert d’une fracture ont un taux de mortalité de 16,9% contre 8,4% pour les femmes sans fracture.

Mais il existe des différences d’importance du risque de mortalité  en fonction de l’âge auquel survient la fracture. Ainsi entre 65 et 70 ans , la mortalité est en fait quadruplée, étant de 3,7% pour les femmes sans fracture contre 16,3% pour les femmes faisant une fracture de hanche. Entre 70 et 79 ans, le taux de mortalité est doublé, étant de 8,9% sans fracture contre 16,5%. Chez les femmes de 80 ans et plus, et seulement chez celles qui sont en parfaite santé avant la fracture de hanche, le taux de mortalité double aussi passant de 7,2% sans fracture à 15,1% avec fracture de hanche.

Un an après la fracture, ce risque accru de mortalité persiste seulement chez les femmes âgées de 65 à 69 ans au moment de la fracture, et pour longtemps, au delà même de 10 ans après la fracture.

Les causes de décès augmentées après une fracture de hanche sont le pneumonie, les troubles cognitifs, et les  fractures ostéoporotiques. C’est surtout dans les 3 premiers mois après la fractures que les décès précoces surviennent

Cette mise en évidence suggère que  les médecins doivent tout faire en amont pour  améliorer la prévention du risque fracturaire, surtout chez les femmes les moins âgées qui payent le tribut le plus lourd à la fracture de hanche. Chez les plus âgées, chez lesquelles les co-morbiditées sont nombreuses, la fracture de hanche ne se distingue plus comme un risque additionnel sauf chez celles en parfaites santé au moment de la fracture.

Comme le risque de fracture de hanche s’accroit avec l’âge, la fracture de hanche, encore appelée fracture du col du fémur, va devenir un problème de santé publique de plus en plus criant. selon certains experts, entre 6,3 et 8,2 millions de femmes souffriront d’une fracture de hanche en 2050.La prévention de la fracture de hanche chez les femmes avant 65 ans est donc une priorité de santé publique.

Source

Hip Fracture and Increased Short-term but Not Long-term Mortality in Healthy Older Wome
Erin S. LeBlanc; Teresa A. Hillier; Kathryn L. Pedula; Joanne H. Rizzo; Peggy M. Cawthon; Howard A. Fink; Jane A. Cauley; Douglas C. Bauer; Dennis M. Black; Steven R. Cummings; Warren S. Browner
Archives of Internal Medicine, 2011

Les fractures du col du fémur en France entre 1998 et 2007 : quel impact du vieillissement ?
Dress avril 2010 

 Crédit Photo Creative Commons by Eggybird

Articles sur le même sujet