jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La Wii au secours de la rééducation physique des patients hospitalisés en soins intensifs


Les jeux interactifs sur consoles, qui avaient déjà montré améliorer le recouvrement des fonctions motrices des patients après un accident vasculaire cérébral, apparaissent renforcer le traitement physique des patients hospitalisés en unité de soins intensifs, selon une étude réalisée par l’université Johns Hopkins.

Dans, cette étude, publiée dans la revue médicale Journal of Critical Care, les chercheurs ont étudié la faisabilité et la sécurité de l’utilisation des consoles de jeux en complément de la rééducation physique régulière menée unité de soins intensifs.

Les patients admis dans nos unités de soins intensifs arrive dans une situation grave  et malgré une mise en place rapide d’une rééducation physique, ils présentent toujours des difficultés à types de problèmes de faiblesse musculaire, de trouble de l’équilibre et de la coordination, lorsqu’ils vont mieux et qu’ils peuvent commencer à se lever” explique Michelle E. Kho, un des auteur de l’étude, “Nous recherchons toujours des moyens  d’améliorer la rééducation de nos patients les plus graves, et notre étude suggère que les jeux électroniques peuvent être d’une aide supplémentaire.”

Les médecins de Johns Hopkins ont sélectionné 22 patients sévères parmi 410 patients hospitalisés au cours d’une année, qui bénéficiaient tous d’une prise en charge précoce à type de rééducation physique et motrice.

Les 22 patients étaient des patients âgés de 32 à 64 ans, admis en soins intensifs pour une dépression respiratoire, une septicémie, ou des problèmes cardiovasculaires. Les 22 patients ont participé à 42 séances de rééducation physique qui utilisaient une Wii et la Wii Fit. Environ la moitié des 20 minutes de rééducation étaient dédiées à l’utilisation de la console de jeux : 64% des patients ont été capables de pratiquer les jeux en se tenant debout, alors que 45% étaient encore ventilés artificiellement y participaient.

Les jeux utilisés pour la rééducation étaient la boxe (38%), le bowling (24%) et la Balance Board (21%). Les jeux étaient pratiqués sous la supervisation d’un thérapeute sénior, ce qui a permis qu’aucun patient ne se blesse au cours des 35 heures de rééducation physique par le jeux.

“Les patients ont été contents de ce nouveau challenge des jeux vidéos et du changement que cela à apporté à la routine de leur rééducation” explique un autre auteur, le Dr Dale M. Needham. Selon ce médecin, non seulement cette activité est apportée au patient pour un coût extrêmement faible en comparaison aux appareils habituels utilisés en rééducation. En plus, elle est attirante pour les patients et les motive à aller au bout de leur rééducation.

Cette étude n’était pas désignée pour prouver quoi que ce soit, n’étant ni randomisée et réalisée avec un petit nombre de patients. Elle était cependant indispensable pour démontrer qu’utiliser la Wii était possible en toute sécurité, y compris avec des patients sévères qui ont besoin d’une rééducation physique quotidienne. La Wii aurait donc visiblement une place grandissante à prendre auprès des patients nécessitant une rééducation physique quelle qu’elle soit.

Source

Feasibility and observed safety of interactive video games for physical rehabilitation in the intensive care unit: a case series
Michelle E. Kho, Abdulla Damluji, Jennifer M. Zanni, Dale M. Needham
Journal of Critical Care, 2011; DOI: 10.1016/j.jcrc.2011.08.017

Crédit Photo Creative Commons by Marco Gomes 

 

 

Articles sur le même sujet