samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La communauté médicale internationale appellée à soutenir les médecins de Bahreïn

Plusieurs revues médicales, dont The Lancet et le BMJ, deux revues anglaises, appellent la communauté scientifique et médicale à soutenir les 20 médecins de Bahreïn injustement condamnés pour activité anti-gouvernementale lors des récentes manifestations populaire ayant secoué la petite royauté.

Les professionnels de santé sont appelés à faire campagne pour que leur condamnation, prononcée par un tribunal militaire à 15 ans de prison, soit abandonnée.

Cette sentence a provoqué de nombreuses protestations internationales (sauf en France). “Nous pensons que le royaume de Bahreïn a encore le temps d’agir avant que les médecins soient arrêtés et jetés en prison” explique Hans Hogrefe, de l’association humanitaire américaine Human Rights, “Précédemment, les plus grandes organisations médicales internationales avaient appelé à relâcher les médecins. Aujourd’hui, nous appelons l’ensemble des professionnels de santé du monde entier à faire entendre leur voix et à presser le gouvernement de Bahreïn d’abandonner ces condamnations”.

Les organisations internationales, de l’OMS à la WMA, la World Medical Association, ont exprimé leur réprobation face à la persécution subies par les médecins à Bahreïn, une petite royauté de 525 000 habitants, dirigée par la minorité Sunnite des Al-Khalifa mais dont 70% de la population sont chiites.

Dans la foulée des révolutions arabes, la majorité Chiite de Bahreïn a lancé des mouvements de protestation demandant une plus grande égalité et le lancement de réformes politiques. La royauté de Bahreïn est soutenue par les monarchies d’Arabie Saoudite  et des Emirats Arabes Unis. La répression du gouvernement a fait au moins 30 morts parmi les manifestants, plus de 1400 personnes ont été arrêtées, et des milliers d’autres ont perdu leur travail, ce que les manifestant ont assimilé à une purge : les professionnels touchés par cet arbitraire étaient médecins, politiciens, journalistes ou sportifs de haut niveau.

En mars et en avril dernier, 48 médecins, infirmières et professionnels de santé ont été arrêtés. 20 ont été condamnés la semaine dernière et 28 autres sont encore en attente d’un jugement. Les Etats-Unis, par le voix de Mark Toner, porte parole du département d’Etat, se sont déclaré “profondément perturbés” par les condamnations et appellent le gouvernement de Bahreïn à un retour à un fonctionnement légal de sa justice. Les médecins arrêtés ont été torturés et forcés à signer des aveux.

Le roi de Bahreïn aurait demandé à une commission indépendante d’enquêter sur ces abus. Le rapport est attendu pour la fin du mois d’octobre.

Source

Medical community urged to defend Bahraini doctors
Sharmila Devi
The Lancet, Volume 378, Issue 9799, Page 1287, 8 October 2011


Support Bahrain’s imprisoned doctors
Fiona Godlee
BMJ 2011; 343:d6417

Crédit Photo Creative Commons by Al Jazeera English

Articles sur le même sujet