mardi 6 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Il n’est pas démontré que le vaccin contre la grippe protège les plus de 65 ans

Aucune revue globale de la littérature médicale n’a pour l’instant affirmé l’efficacité de la vaccination contre la grippe aux Etats-Unis en réalisant chez les patients une confirmation adéquate de la présence ou non du virus de la grippe.

Des scientifiques financés par la fondation Alfred P Sloan ont mené cette recherche au sein de la littérature médicale de 1967 à 2011 : pour être inclue dans leur analyse un étude clinique devait confirmer ou infirmer la présence du virus chez les patients. Les patients pouvaient avoir été vacciné par un vaccin trivalent inactivé (VIT) ou un vaccin vivant atténué (VVA). Parmi 5707 articles, 31 études ont été sélectionnées, 17 études randomisées et 14 études observationnelles.

L’efficacité du vaccin trivalent inactivé a été montré par 8 études au cours de 12 saisons analysées parmi 10 études. L’efficacité vaccinale globale était de 59% parmi les 18-65 ans. Aucune étude n’a été retrouvé permettant d’affirmer, selon les critères sélectionnés, l’efficacité du vaccin dans les tranches d’âges 2-17 ans et parmi les plus de 65 ans.
L’efficacité du vaccin vivant atténué contre la grippe a été montré dans 9 études au cours de 12 saisons dans 10 essais randomisés avec une efficacité vaccinale de 83% parmi les enfants de 6 mois à 7 ans. Aucune étude n’a été retrouvée permettant l’analyse, selon les critères sélectionnés par les scientifiques, pour les enfants de 8-17 ans. Par ailleurs, l’efficacité du vaccin variait en fonction des saisons vaccinales : Et seulement 6 études sur 17 (35%) montraient que le vaccin contre la grippe apportait une protection vaccinale suffisante. Par ailleurs, l’efficacité du vaccin monovalent contre la grippe H1N1 était de 69% en moyenne.
Cette analyse des études permettant réellement de démontrer une efficacité de la vaccination contre la grippe montre que le vaccin contre la grippe peut apporter une “protection modérée” mais que cette protection est totalement absente au cours de certaines saisons vaccinales.
En revanche, selon les auteurs, aucune étude ne permet d’affirmer une protection vaccinale des patients de plus de 65 ans.
Le vaccin vivant atténué montre chez l’enfant de 6 mois à 7 ans, une efficacité plus importante, le vaccin trivalent inactivé manquant de preuve.
Les auteurs concluent que de nouvelles preuves d’efficacité restent nécessaires si l’on veut réduire la mortalité et la morbidité de la grippe.

Source

Efficacy and effectiveness of influenza vaccines: a systematic review and meta-analysis
Michael T Osterholm, Nicholas S Kelley, Alfred Sommer, Edward A Belongia
The Lancet Infectious Diseases, Early Online Publication, 26 October 2011


Crédit Photo CReative Commons by vintagedept

Articles sur le même sujet