dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Comment se protéger du cancer au bureau?

Des milliers de cancers seraient liés à l’absence totale d’activité physique selon des communications présentée le 04 novembre 2011 au congrès annuel de l’American Institute for Cancer Research (AICR) : 49 000 cancers du sein et 43 000 cancers du colon pourraient ne jamais avoir existé si les personnes touchées avaient maintenu une activité physique au cours de leur vie (Chiffres estimés sur la population américaine : rapportée à la population française pour un mode de vie identique, cela correspondrait à 10 000 cancers du sein et 10000 cancer du colon évités).

Au cours de ce congrès annuel de l’AICR, consacré à l’influence du mode de vie sur la survenue des cancers, en particulier de la nourriture et de l’activité physiques, des scientifiques ont rappelé l’importance de l’activité physique dans la prévention du cancer du sein, montrant par exemple qu’une simple marche quotidienne permet d’abaisser des indicateurs biologiques de risque cancéreux comme le niveau des hormones sexuelles, la résistance à l’insuline, l’inflammation, et la graisse corporelle.

Les chercheurs ont également présenté de nouvelles données sur les influences de la sédentarité montrant également que rester assis trop longtemps augmente des indicateurs biologiques de risque cancéreux.

Selon l’AICR, ces données suggèrent que chaque jour offre des opportunités d’être actif et qu’il faut en profiter : idéalement, l’AICR, recommande aux personnes assises au travail de faire des pauses de 2 minutes toutes les heures et par exemple de marcher. Et une fois le travail terminer, toujours idéalement, il faut consacrer une demi heure à une activité physique. Ces quelques minutes quotidiennes feront sur le long terme une différence majeure, et réduiront en particulier le risque de cancer.

L’activité physique réduit le risque de cancer 

L’épidémiologiste Canadienne, le Dr Christine Friedenreich, a présenté les derniers résultats de l’étude de la prévention du cancer du sein par l’activité physique (Alberta Physical Activity and Breast Cancer Prevention (ALPHA) Trial). Les derniers résultats publiés montre qu’un marqueur de l’inflammation, ma proteine C, liée au risque de cancer du sein est effectivement réduite chez celles pratiquant une activité physique quotidienne. Des travaux préalables du Dr. Friedenreich menée chez des femmes ménopausées sédentaires, avaient montré que l’activité physique réduisait différents bio-marqueurs que l’on suspecte de jouer un rôle dans la survenue de cancers du sein.

“En ce qui concerne les cancers du colon et du sein, nous voyons une réduction d’environ 25 à 30% du risque grâce à la pratique d’une activité physique. Pour les cancers de la prostate, la démonstration n’est pas aussi évidente avec une réduction de 10 à 20%. Marcher 30 minutes par jour peut réduire votre rrisque de cancer écrit encore l’AICR.

Lutter contre la sédentarité : au bureau faire des pauses toutes les heures

Le Dr Neville Owen, à la tête du département d’épidémiologie de l’institut Baker en Australie, a présenté une étude suggérant que le temps passé assis dans la journée avait une influence directe sur la santé.  “Le temps passé assis apparait de plus en plus comme un facteur de risque de cancer  : plus le temps passé assis est important, plus le risque s’élève. Et ce phénomène est indépendant du poids corporel et du temps consacré à une activité physique“, a expliqué le Dr Owen. Et de nouveaux travaux tendent à montrer qu’une interruption même brève, de 1 à 2 minutes du temps passé assis pourrait cassé ce risque : “Dans notre étude, où nous tenions compte du tour de hanche, de la résistance à l’insuline et des marqueurs de l’inflammation, tous des indicateurs du risque de cancer, nous montrons qu’un temps d’arrêt bref de une minute permet d’abaisser tous ces indicateurs”.

La sédentarité est également un facteur important pour ceux qui survivent à un cancer. “Le temps passé à regarder la télévision, un comportement sédentaire par excellence, accroit la prise de poids chez les survivant de cancers“. Le Dr Owen rapporte également les résultats d’une autre étude montrant que la majorité du temps passé dans la journée l’est de manière sédentaire. Les patients de l’études portaient un appareil mesurant leurs mouvements. L’étude retrouve que 60% du temps passé éveillé, soit 9,3 heures sont passées de manière sédentaire, travailler assis, manger assis, regarder la télévison assis, être dans les transports en commun assis,  et que 35% du temps est passé à mener des activité physiques modérées tel que la marche. Ces résultats ne sont que des moyennes. Chez ceux travaillant dans un bureau , le temps passé assis peut atteindre 75% du temps éveillé.

Quelques minutes de pause active chaque heure pour éloigner le cancer

Mener une activité physique d’une demi heure par jour est un pas qui reste à franchir pour une majorité d’adultes. On estime à 30% les adultes menant ce type d’activité. Mais que font-ils le reste de la journée? C’est pourquoi l’AICR recommande dorénavant à tous ceux qui travaillent de manière sédentaire, c’est à dire qui restent longtemps assis au cours de la journée ,de faire une pause de 2 minutes toutes les heures, et de consacrer ces deux minutes par exemple à la marche .

Quelques “trucs” pour y penser

En plus du conseil classique “prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur” qui reste bien sur valable, l’AICR en propose de nouveaux :

  • Mettez en place sur votre ordinateur une horloge pour vous rappeler toutes les 60 minutes de vous lever afin d’effectuer une petite marche dans le bureau,
  • “Marche avec moi” : faites le avec un collègue de travail, au lieu d’envoyer un mail, donnez lui RDV et passez 2 minutes à discuter en marchant,
  • Pendant un coup de téléphone, levez vous et marchez en parlant,
  • Dans votre bureau, les murs peuvent vous aider à faire quelques mouvements d’étirement et de stretching, pensez aussi de temps en temps à lever vos jambes en les mettant sur le bureau

Source

New Research: Getting Up From Your Desk Can Put the “Breaks” on Cancer : Experts Urge Americans to Rethink Outdated Notions of Physical Activity : Experts Urge Americans to Rethink Outdated Notions of Physical Activity
American Institute for Cancer Research
November 3, 2011

 

Articles sur le même sujet