samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Plus il prend de médicaments, moins il bande

 

Il est clairement démontré que des pathologies tel que le diabète, l’hypertension artérielle, une hypercholestérolémie, ou encore le tabac  peuvent entrainer une baisse de la qualité de l’érection. Cette dernière étude a voulu évaluer, en éliminant les facteurs confondant prcédemments cités, si le nombre de médicaments consommés par des hommes pouvait influencer la qualité érectile.

Les hommes ayant participé à l’étude étaient âgés de 45 à 69 ans. Parmi les 37 712 participants, 10 717 présentaient des troubles modérés ou importants de l’érection. L’existence de pathologies associées étaient relevées et les scientifiques calculaient le nombre de médicaments pris par ces patients, qu’il s’agissent de médicaments prescrits par des médecins où achetés directement par les patients en pharmacie sans ordonnance.

Les scientifiques mettent en évidence qu’effectivement, plus le nombre de médicaments consommés est important, plus grand est le risque de troubles de l’érection. Parmi les hommes prenant entre 0–2 médicaments, 15,9% avaient des problèmes d’érection, 19,7% pour 3–5 médicaments, 25,5% pour 6–9 médicaments et 30,9% pour plus de 10 médicaments pris quotidiennement. Et lorsque les scientifiques ont éliminé les facteurs confondants que sont l’âge ou les maladies comme le diabète et l’hypertension artérielle, le nombre de médicaments consommés restait comme un facteur de risque de mauvaise érection.

Source

Population-based study of erectile dysfunction and polypharmacy
Diana C. LondoñoJeff M. Slezaz, Virginia P. QuinnStephen K. Van Den EedenRonald K. LooSteven J. Jacobsen
BJUI Article first published online: 15 NOV 2011

Articles sur le même sujet