samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Toutes les vitamines D n’apportent pas les mêmes bénéfices

Il existe effectivement plusieurs types de vitamines D, sans pour autant que le public ou les médecins en connaissent les différences en terme de démonstrations et d’intérêts cliniques. Plusieurs scientifiques ont donc décidé de réévaluer à l’aide d’une base de données de publications, la base Cochrane,  l’infuence de ces différentes vitamines D en terme de réduction de la mortalité et d’effets secondaires.

Les différentes vitamines D considérées dans les études sont le cholecalciférol D3, l’ergocalciférol D2, ou des formes actives de vitamine D, l’alfacalcidol ou le calcitriol, seul ou en association parfois à du calcium. Les patients des différentes études pouvaient présenter une carence en vitamine D, mais ce n’était pas un cas général.

Analysées globalement, les études montrent que la vitamine D réduit la mortalité chez l‘adulte, un résultat trompeur puisqu’en fait, lorsque les scientifiques analysent les différentes vitamines D séparément, seule le cholecalciférol D3 réduit effectivement la mortalité. Les autres vitamines D n’ont en fait aucune influence sur la mortalité. Par ailleurs, ces analyses montrent également l’absence d’effet de la vitamine D sur la réductio des maladies cardiovasculaires ou du risque de cancer.

Ainsi, si l’on estime qu’un taux normal de vitamine D est nécessaire à une bonne santé osseuse (sans pour autant qu’une supplementation ait jamais prouvé qu’elle était capable de réduire le risque de fractures), il n’existe que des données éparses sur les avantages supposés de la vitamine D en dehors du système osseux. Selon les auteurs, le déficit en vtamine D est souvent surestimé. On estime qu’un niveau de vitamine D, mesuré par la taux dans la sang ed 25-Hydroxyvitamine D, de 20 ng/ml est suffisant pour plus de 97% de la population.

La réduction de la mortalité totale obtenue uniquement avec le cholécalciferol D3 est estimée à une baisse de 6%. Les autres n’ayant aucun effet il est important de savoir quel type de vitamine D est prescrite aux patients. Les effets secondaires liés à la prise de vitamine D sont une augmentation du risque d’hypercalcémie, un risque augmenté de 218%. Et la prise de vitamine associée à du calcium, accroit le risque de lithiase urinaire de 17%.

Source

Review : cholecalciferol (vitamine D3) reduces mortality in adults; other forms do not
Bjelakovic G, Gluud LL, Nikolova D
Ann Intern Med
 November 15, 2011 155:JC5-04

Crédit Photo Creative Commons by julochka

Articles sur le même sujet