mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un article niant que le sida soit causé par le virus HIV, publié dans une revue médicale Italienne

Un article scientifique controversé arguant “qu’il n’y a pas de preuve que le virus HIV cause le sida” avait créé un tollé au sein de la communauté scientifique mondiale lorsqu’il fut publié en 2009 dans la revue Medical Hypothesis, une revue qui publie des articles scientifiques sans peer-reviewing, c’est à dire sans critique de relecteurs. L’article avait finalement été retiré, et le rédacteur en chef de la revue, licencié par l’éditeur, Elsevier.

L’auteur de cette controverse, Peter Duesberg, qui appartient à l’université californienne de Bekerley, défend cette idée depuis 20 ans. Il récidive, mais cette fois dans une revue comportant un peer-reviewing, The Italian Journal of Anatomy and Embryology, en publiant un article intitulé “Le sida depuis 1984 : pas de preuve d’une nouvelle épidémie virale, pas même en afrique” (AIDS since 1984: No evidence for a new, viral epidemic – not even in Africa)

L’article, avant sa publication, a été relu par deux scientifiques, dont l’un est l’éditeur en chef de la revue, Paolo Romagnoli, un expert en anatomie cellulaire de l’université de Florence. Romagnoli a expliqué qu’il avait décidé de relire l’article parce qu’il avait été retiré de la revue Medical Hypothesis non pas du fait de “données falsifiées” mais pour une “opinion hautement controversable” et que les lecteurs de sa revue pourront ainsi se faire leur propre idée sur la théorie de Duesberg.

Pour Duesberg, cette nouvelle publication est “une nouvelle victoire dans notre longue quête pour une théorie scientifique du SIDA” ajoutant que cette deuxième version était encore mieux documentée.

En fait, si la version révisée est moins péremptoire, l’article continue de réfuter l’efficacité des anti-rétroviraux comme traitement du HIV, ainsi que les 330 000 victimes causée en Afrique du Sud par le refus du gouvernement local d’accepter les dons d’antirétroviraux. Duesberg conclue son article en réaffirmant que “le HIV n’est pas un nouveau virus tueur” et proposant “une réévaluation de l’hypothèse HIV-SIDA”. Duesberg avait au préalable soumis son article à 4 autres revues qui l’avaient toutes rejeté.

Si certains scientifiques avaient combattu les hypothèses de Duesberg, c’est essentiellement devant le risque que ces idées pourraient amener des patients à arrêter leur traitement ou à rejeter la prévention. Cependant aujourd’hui, selon John Moore, un chercheur spécialisé dans le HIV qui avait déposé plainte contre Elsevier lors de la parution du premier article, le mouvement de remise en cause du lien entre virus HIV et SIDA est à bout de souffle, en particulier depuis que cette thèse n’est plus soutenu par le gouvernement Sud-Africain.

Pourtant cette thèse, dorénavant référencée dans un moteur de recherche scientifique, n’est que la partie émergée de l’iceberg d’un groupe, “Rethinking Aids“, qui sous couvert de respectabilité scientifique, tente de faire avancer ses opinions : l’article de Duesberg figure dorénavant à la Une de leur site internet.

Notons encore que la revue italienne, The Italian Journal of Anatomy and Embryology, qui a publié l’article de Duesberg, s’est déjà faite remarquer pour avoir publié des articles du Dr Marco Ruggiero de l’université de Florence qui lui aussi nie l’existence du lien entre virus HIV et SIDA et appartient au groupe “Rethinking Aids”.

Source

AIDS since 1984: No evidence for a new, viral epidemic – not even in Africa
Peter H. Duesberg, Daniele Mandrioli, Amanda McCormack, Joshua M. Nicholson, David Rasnick, Christian Fiala, Claus Koehnlein, Henry H. Bauer, Marco Ruggiero
Ital. J. Anat. Embryol. 116, 73–92 (2011)

Work by infamous AIDS contrarian passes peer review.
Zoë Corbyn
Nature 05 January 2012

WITHDRAWN: HIV-AIDS hypothesis out of touch with South African AIDS – A new perspective.
Duesberg PHNicholson JMRasnick DFiala CBauer HH

Safety issues in didactic anatomical dissection in regions of high HIV prevalence
Prayer Galletti M, Bauer HH.
Ital J Anat Embryol. 2009 Oct-Dec;114(4):179-91.

On the risk of contracting AIDS at the dissection table
Ruggiero M, Galletti MP, Pacini S, Punzi T, Morucci G, Gulisano M.
Ital J Anat Embryol. 2009 Apr-Sep;114(2-3):97-108.

 

 

 

 

 

 

Articles sur le même sujet