samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le médecin qui a aidé à la localisation de Ben Laden travaillait pour la CIA

Le secrétaire américain à la défense, Leon Panetta, a confirmé que le médecin qui avait permis la localisation de Ben Laden au Pakistan sous couvert d’une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite B, travaillait bien avec la CIA.

C’est en prétendant qu’il menait cette campagne de vaccination que Shikal Afridi réussi à entrer dans le complexe d’Abbotabad où se cachait Ben Laden. L’objectif était d’obtenir un échantillon d’ADN des personnes vivant à l’intérieur de ce complexe afin de les comparer avec celui de Ben Laden qu possédait déjà la CIA. Leon Panetta a reconnu que le Dr Shikal Afridi  avait été “très utile”.

Les Etats-Unis ont ensuite lancé une attaque contre ce complexe sans en avertir les autorités pakistanaises et tué Ben Laden avant d’immerger son corps dans l’océan. Le Dr Shikal Afridi a été ensuite arrêté. En octobre dernier, une commission d’enquête Pakistanaise visant à comprendre comment Ben Laden avait pu rester caché dans la ville militaire d’Abbotabad pendant 5 années sans être détecté par les militaires pakistanais, avait accusé le Dr Shikal Afridi  de “conspiration” et de “haute trahison” envers l’Etat Pakistanais. Pour les américains, Shikal Afridi  est “une homme qui a en fourni des renseignements et a été très utile dans le cadre de l’opération, mais qu’en aucun cas il n’avait commis d’acte de trahison envers le Pakistan”. Cette accusation lui fait encourir la peine de mort.

Les associations humanitaires critiquent cette utilisation d’un médecin dans le cadre d’une fausse campagne de vaccination, indiquant que cela pourrait altérer la confiance des autorités envers l’aide humanitaire. Pour Médecins sans Frontière, cette pratique viole même l’éthique médicale.

Source

Doctor who helped locate bin Laden worked for the CIA
BMJ 2012;344:e785

Crédit Photo wikileaks

 

Articles sur le même sujet