dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

10 jours d’antibiotiques accélèrent un peu le soulagement des symptômes d’une rhinosinusite aiguë

Face à une rhinosinusite, il est fréquent que des antibiotiques du type amoxicilline soient prescrits, bien que les preuves manquent pour justifier de son intérêt thérapeutique. Des scientifiques américains ont donc mené une étude simple destinée à évaluer cet intérêt.

166 adultes ont participé à l’essai. Tous avaient une rhinosinusite aiguë diagnostiquée pour entrer dans l’étude. 85 ont reçu un traitement par 1500 mg par jour amoxicilline (500 mg matin, midi et soir) et 81 un placebo. Des traitement symptomatiques associés étaient autorisés, contre la fièvre, la toux, la douleur, ou la congestion nasale.

Un test d’évaluation de la qualité de vie “nasale” (Sinonasal Outcome Test-16 scores), la rhinosinusite étant une pathologie bénigne mais gênante, était pratiqué 3 jours après le début du traitement. Le patient évaluait à 3, 7 et 10 jours, l’efficacité de celui-ci : réduction des symptômes, soulagement, récidive, effets secondaires.

L’amélioration des résultats du test n’était pas significativement différente entre les groupes à 3 jours et à 10 jours, mais différait au septième jour en faveur de l’amoxicilline (différence moyenne entre les groupes de 0,19). Il n’y avait pas de différence statistiquement significative dans l’amélioration des symptômes signalés au 3e jour (37% pour l’amoxicilline groupe vs 34% pour le groupe placebo, p = 0,67) ou au 10e jour (78% vs 80%), alors qu’au 7e jour,  les participants traités avec de l’amoxicilline rapportaient une amélioration des symptômes plus importante (74% vs 56%, p = .02). Aucun effet indésirable grave survenu.

Chez les patients atteints de rhinosinusite aiguë, 10 jours de traitement antibiotique par l’amoxicilline n’améliore pas les symptômes au 3e jour. Un soulagement plus rapide est cependant enregistré au 7e jour.

Source

Amoxicillin for Acute Rhinosinusitis, A Randomized Controlled Trial
Jane M. Garbutt, Christina Banister, Edward Spitznagel, Jay F. Piccirillo
JAMA 2012;307(7):685-692.

Crédit Photo  Creative Commons by smileham

Articles sur le même sujet