jeudi 29 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Un dérivé de l’euphorbe des jardins (euphorbia peplus) se montre efficace contre la kératose actinique.

La kératose actinique, encore appelée kératose sénile touche les patients âgés. Elle est la conséquence d’une exposition prolongée de la peau aux rayons ultraviolets. C’est une lésion précancéreuse à type de petites plaques érythémateuses et squameuses dont environ 15% sont susceptibles de devenir cancéreuses (épithélioma spinocellulaire). Aujourd’hui, les dermatologues peuvent proposer une cryothérapie ou des traitements anticancéreux locaux qui réclament des semaines ou des mois de traitement. Un nouveau traitement fait son apparition sous forme d’une crème contenant de l’ingenol mebutate, un extrait de la sève d’euphorbe des jardins (Euphorbia peplus), à appliquer sur les lésions pendant 2 à 3 jours, avec des résultats étonnants.

L’euphorbe des jardins laisse s’écouler un latex qui contient une substance caustique et irritante qui produit une brûlure et une inflammation de la peau et des yeux. L’ingestion entraîne des complications. On doit empêcher les animaux de compagnie de l’ingérer car sa consommation peut être toxique.

Les résultats de l’évaluation clinique de cet extrait de la sève d’euphobe des jardins, sont publiés dans la revue The New England journal of Medicine. Au total, plusieurs centaines de patients ont été inclus dans 4 études dans l’objectif était d’évaluer la nouvelle crème contre un placebo, sur le visage, sur le crâne, (dosage à 0,015%) ou sur d’autres parties du corps (dosage à 0,05%). L’efficacité du traitement était évaluée à 2 mois.

Parmi les patients traités, seulement deux jours d’application sur le tronc ou les extrémité ou 3 jours d’application sur le crâne ou le visage ont permis globalement une disparition totale des lésions chez 42% d’entre eux, contre 3,7% chez ceux prenant une crème placebo. Quelques effets secondaires modérés et le plus souvent locaux ont été constatés.

Ces études apportent la preuve de l’efficacité de cette crème à l’ingenol mebutate, un extrait de la sève d’euphorbe des jardins, donnant aux médecins, une nouvelle arme thérapeutique pour les patients souffrant de kératose actinique.

Source

Ingenol Mebutate Gel for Actinic Keratosis
Mark Lebwohl, Neil Swanson, Lawrence L. Anderson, Anita Melgaard, Zhenyi Xu, Brian Berma
N Engl J Med 2012;366:1010-9.

 Les études ont été financées par le laboratoire Léo inventeur de la crème

Crédit Photo Creative Commons by  L’herbier en photos

Articles sur le même sujet