lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le Brésil va expérimenter un coeur artificiel 100% fabriqué au brésil

Un modèle de coeur artificiel entièrement développé au Brésil passera en phase de test chez l’homme  au sein de l’hôpital de pointe,  l’Institut Dante Pazzanese de Cardiologie, à São Paulo (Dante Pazzanese 1900-1975, était un chirurgien cardiovascular brésilien qui fonda le 14 août 1943, la société Brésilienne de Cardiologie, dorénavant la troisième plus grande société mondible de cardiologie).

Le développement de ce coeur artificiel a débuté en 1998 sous l’impulsion de Aron José Pazin de Andrade. Des patients en attente de greffe et dont la fonction circulatoire altérée ne permet plus la survie et ne répond plus aux médicaments, seront les premiers bénéficiaires de ce coeur artificiel.

“Le coeur artificiel peut aider les deux ventricules du patient pour que la situation circulatoire ne se détériore pas davantage : il rétablit une bonne circulation sanguine et soulage le travail du cœur. Ensuite, le patient devrait pouvoir le supporter le temps nécessaire à trouver un greffon », explique Andrade.

Pour l’instant, ce coeur artificiel a donné de bons résultats chez l’animal et les scientifiques ont obtenu l’autorisation du conseil national d’éthique et de l’agence nationale du médicament (ANVISA) pour lancer les tests chez l’être humain. Les tests seront menés d’abord chez 10 patients pendant une période de 1 à 10 mois.

Ce coeur artificiel, fruit d’une technologie avancée est entièrement construit au sein de l’institut Dante Pazzanese, pour un coût atteignant 60 000 à 100 000 R$ l’unité, amortissement de l’investissement inclus (30 000 à 50 000 euros). “Ici au Brésil, le coût du développement a été entièrement financé par de l’argent publique et ne reste plus qu’à financé la fabrication dechaque coeur. un dispositif identique acheté à l’extérieur nous couterait 200 000 dollars” conclue Andrade.

source

Coração artificial brasileiro será testado
noticias@band.com.br 

Articles sur le même sujet