mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Des gélules contenant de la poudre de foetus humains sont exportées de Chine

Les douanes de Corée du Sud ont annoncé avoir saisi plus de 17 000 gélules de contrebande arrivant de Chine et qui contiennent une poudre réalisée à partir de restes humains, vraisemblablement issus de foetus avortés ou de fausses couches.

Selon le rapport des douanes Sud-Coréennes, ces pilules ont été illégalement importées dans le pays par le biais des bagages ou des colis en provenance de Chine. Les pilules sont composées de restes de “bébés mort-nés où de foetus coupées en petits morceaux et séché dans de la gaze, puis transformés en poudre et encapsulé» dit le rapport. Ces gélules proviendraient de villes du nord de la Chine, Yanji, Jilin, Qingdao et Tianjin sont introduites depuis longtemps en Corée du Sud, où elles sont vendues comme des tonifiants. Les analyses retrouve que 99,7% des gélules sont effectivement constituées de restes humains.En fait, le gouvernement Sud Coréen a lancé un enquête après qu’un magazine  ait fait état d’enfants morts-nés utilisés en médecine traditionnelle chinoise. Ces restes humains seraient achetés illégalement auprès des hôpitaux en Chine.
Le ministre chinois de la santé expliquait jeudi que des investigations avaient été menées pour confirmer qu’il s’agissait bien de restes humains mais disait n’en avoir encore aucune preuve. Un porte parole du ministère de la santé, Deng Haihua,a précisé à l’agence Chine Nouvelle que «la Chine a des règles strictes en ce qui concerne l’élimination des restes de nourrissons morts, des foetus avortés et des placentas (…) Les institutions médicales et  leurs personnels ont interdictions de faire commerce de restes humains” a t-il encore précisé.

Source

South Korea: Confiscated ‘health’ pills made of human remains
Jung-yoon Choi reported from Seoul and Barbara Demick from Beijing
May 8, 2012 | 8:38 am

Crédit Photo: This handout photo released by Korea Customs Service on Tuesday shows capsules in Daejeon that officials said were filled with powdered human flesh

Articles sur le même sujet