samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

6 ans pour progresser de la greffe partielle à la greffe totale de visage

En novembre 2005, Isabelle Dinoire, 38 ans, dont le visage avait été ravagé par son chien, fut la première au monde à bénéficier d’une greffe de visage. Cette greffe avait été réalisée au CHU d’Amiens par le Pr Devauchelle et son équipe.

Six ans et demi plus tard, selon son chirurgien, Isabelle Dinoire “mène la vie la plus normale, hormis les comprimés qu’elle se doit de prendre et les visites qu’elle a de façon assez régulière“. Une greffe de visage reste un exercice scientifique complexe et risqué dont quelques patients ont depuis pu bénéficier en Europe et aux Etats-Unis.23 greffes de visage  auraient été réalisées dans le monde à ce jour. Il est donc dorénavant intéressant pour les praticiens d’étudier comment vieillissent ces visages greffés explique le Pr Devauchelle.

Le Pr Pr Devauchelle et son équipe avaient été des précurseurs en réalisant cette première mondiale. Six ans plus tard, l’équipe américaine du Dr Eduardo Rodriguez annonçait, exactement le 19 et 20 mars dernier, qu’elle venait de pratiquer la première greffe totale de visage. L’opération avait duré 36 heures : non seulement les parties molles du visage ont été greffées du cuir chevelu au cou, mais aussi les muscles sous jactants, les différents nerfs, les maxillaires (qui portent les dents) et la langue. L’homme qui en a bénéficié, Richard Norris avait vécu de 22 à 37 en reclus suite à une destruction de son visage par un coup de feu. La photo montre son nouveau visage après seulement 6 jours post-opératoires.

La greffe de visage est donc devenu en § ans une réalité qui permet de rendre non seulmenet un visage mais surtout une vie aux patients.

Articles sur le même sujet