mardi 6 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Les contraceptions hormonales non orales exposent à un risque légèrement plus élevé de phlébites

 

Plusieurs études ont montré qu’il existait un risque accru de phlébite chez les femmes prenant une pilule contraceptive. Pourtant aucune n’a cherché à évaluer pour l’instant si un risque existait  lors de l’utilisation d’autres moyens contraceptifs hormonaux comme les implants sous-cutanés. Récemment une étude a néanmoins montré que la pose d’un anneau vaginal augmentait de 48% le risque de phlébite en comparaison à un contraceptif (levonorgestrel).

Des scientifiques Danois ont donc utilisé un registre comptant plus d’1,6 millions de femmes âgées de 15 à 49 ans, et prenant une contraception hormonale non orale afin d’évaluer le risque de thrombose veineuse. La contraception hormonale non prise par la bouche pouvait être sous forme de gel transcutané, de dispositif intra vaginal ou intra-utérin, ou d’implant sous-cutané. Ce risque a été comparé à celui de femmes ne prenant pas de contraception hormonale.

Au cours du suivi de 9 années, 8,1 phlébites par an et pour 10 000 femmes ont été diagnostiqués. Les scientifiques retrouvent qu’il existe effectivement un risque de phlébite multiplié par 7,9 chez les femmes utilisant un patch transcutané d’oestroprogestatif, et un risque multiplié par 6,5 chez celles utilisant un anneau vaginal (en comparaison aux femmes ne prenant pas de contraception). Ces résultats ont été obtenus en tenant compte de l’âge et du niveau d’éducation. En comparaison avec un traitement contraceptif oral, l’utilisation d’un traitement non oral accroit multiplie le risque par 2,5. Le risque n’apparaissait pas augmenté par le dispositif intra-utérin de levonorgestrel.

Utiliser une contraception hormonale expose donc a un  risque de phlébite accrue quelque soit le type de contraception. Les contraceptions non orales auraient donc selon cette étude un risque double par rapport une contraception orale.


Source

Venous thrombosis in users of non-oral hormonal contraception: follow-up study, Denmark 2001-10
Øjvind Lidegaard, Lars Hougaard Nielsen, Charlotte Wessel Skovlund, Ellen Løkkegaard,
BMJ 2012; 344 doi: 10.1136

Crédit Photo Creative Commons by  theinvisiblewombat

Articles sur le même sujet