dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

“Il n’y a pas de différence entre tuer un foetus dans l’utérus de sa mère et tuer un individu après sa naissance” Recep T. Erdoğan, premier ministre Turc

Mardi 29 mai, Recep Tayyip Erdogan, premier ministre Turc depuis 2004, a appelé à la mise en place d’une nouvelle législation sur l’avortement dans son pays.

En Turquie, l’avortement, jusqu’à 10 semaines de grossesse, n’a été légalisé qu’en 1983. Recep Tayyip Erdogan a profité de l’inauguration d’un nouvel hôpital à Istanbul pour lancer ce nouveau défi aux femmes, défi renouvelé le lendemain face à un parterre de femmes politiques à Ankara.

Pour illustrer ses convictions, Recep Tayyip Erdogan a fait la comparaison entre l’avortement et un raid aérien qui avait tué 34 civils dans le sud du pays ; “Il n’y a pas de différence entre tuer un foetus dans le ventre de sa mère et tuer un individu après sa naissance”, a t-il encore ajouté.

Montrant cependant une certaine ignorance en matière médicale, il s’est ensuite prononcé contre la pratique des césariennes, qui selon lui empêche ensuite les femmes qui y ont recours d’avoir d’autres enfants.

Source

Premier of Turkey Seeks Limits on Abortions
Sebnem Arsu
New York Times May 29, 2012

Crédit Photo Creative Commons by  World Economic Forum

 

 

Articles sur le même sujet