lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le Texas est durement touché par le virus West Nile

Le Texas est durement touché par une épidémie d’infection au virus West Nile (que nous appellons virus du nil accidental). Au 17 août 2012, 551 cas étaient rapportés ainsi que 21 décès, contre seulement 2 décès l’année précédente. Le premier patient a été diagnostiqué le 25 mai 2012. Cette infection par le virus West Nile est capable de passer inaperçue chez l’homme mais environ 25% des personnes contaminées développeront une fièvre, des douleurs articulaires, des vomissements et des diarrhées qui nécessitent une prise en charge médicale. Dans les cas plus graves, la pathologie a un tropisme neurologique et peut entrainer la mort. 59% des infections au virus West Nile sont classifiées comme neuroinvasives par le CDC, se compliquant le plus souvent de méningites ou d’encéphalites. Ceux qui en réchappent peuvent souffrir de dommages neurologiques et de paralysies.

Dallas est actuellement la ville la plus touchée et récence 50% des infections. Pour la première fois depuis 50 ans, l’état du Texas a eu recours à la pulvérisation aérienne d’insecticides pyrethrinoïdes visant à détruire la population de moustiques.

L’infection au virus West Nile fut la première fois identifiée en Afrique et était totalement inconnue aux Etats-Unis jusqu’en 1999 où le premier cas a été isolé dans la ville de New York. La maladie touche aujourd’hui l’ensemble des Etats-Unis. Le réservoir principal du virus est les oiseaux qui participent très activement à sa dissémination géographique.

Source

US hit by massive West Nile virus outbreak centredaround Texas
Bob Roehr
BMJ 2012;345:e5633

Crédit Photo Creative Commons by  clared23

Articles sur le même sujet