mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Cancer : Les statines réduisent le risque de décès de 15%

Les statines, une classe médicamenteuse destinée à réduire le cholestérol, (pharmacologiquement, des  inhibiteurs de la réductase du 3-hydroxy-3-methylglutaryl coenzyme A) sont aujourd’hui le traitement médical le plus prescrit au monde dans l’objectif de réduire la mortalité cardiovasculaire chez différents types de patients à risque d’infarctus, d’accident vasculaire cérébral, etc. Une étude Danoise publiée par le Pr Niessen dans la revue américaine the NEJM suggère que la prise de statine, en plus d’être bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires, réduit également le risque de décès chez les patients atteints d’un cancer.

L’étude a été mené à partir de la base de donnée nationale Danoise qui enregistre l’ensemble des médicaments prescrits, les pathologies, les causes de décès et cela pour l’ensemble de la population du pays (un exemple à suivre pour un pays comme la France toujours incapable de mener une telle étude épidémiologique du fait de la pauvreté et la complexité de ses systèmes de données). Cette base de données Danoise a enregistré 295 925 décès liés à un cancer entre 1995 et 2007. Treize types de cancers différents ont été considérés.

La méthodologie statistique de l’étude est de bonne qualité et évite les biais, avec cependant encore quelques lacunes comme le non enregistrement d’un tabagisme, de l’existence d’une opération chirurgicale, et certaines données manquantes concernant un traitement par une chimiothérapie ou une radiothérapie chez un certain nombre de patients.

Les statines inhibent la production endogène de cholestérol, un composant fondamental des membranes cellulaires chez les mammifères : sa réduction pourrait influencer la prolifération et la migration tumorale. Pour tester cette hypothèse, les données issues de la population danoise ont donc été analysées. Parmi les patients de plus de 40 ans 18 721 avaient utilisé une statine jusqu’au diagnostic de cancer alors que 277 204 n’en avait jamais utilisé. 195 594 sont décédés d’un cancer pendant la période considérée.

Les scientifiques retrouvent une réduction de 15% du risque de décès quel qu’en soit la cause, chez les patient atteint d’un cancer et ayant consommé des statines avant ce diagnostic. Cet effet bénéfique variait peu en fonction de doses quotidienne de statines prescrite.

Ces résultats suggèrent de mener un essai clinique visant à évaluer si la prise de statine chez des patients cancéreux pourrait en réduire la mortalité.

Source

Reduced Cancer-Related Mortality among Statin Users
S.F. Nielsen, B.G. Nordestgaard, S.E. Bojesen
NEJM November 8, 2012

Statins and Cancer-Related Mortality — Let’s Work Together
N.E. Caporaso
NEJM November 8, 2012

Crédit Photo Creative Commons by  Boy27wonder

Articles sur le même sujet