samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Dangers de la fermeture Éclair pour le pénis : un nouveau défi pour nos “lanceurs d’alerte”

511839774_b6803af871_z

Les lésions du pénis liées à la fermeture Éclair sont généralement causées par le piégeage du prépuce, du gland ou des testicules dans le curseur ou les dents de la fermeture. C’est la blessure génitale la plus fréquente chez les garçons de 2 à 12 ans. Outre la douleur et un œdème local, cette blessure peut provoquer une perte de substance tissulaire ou une nécrose localisée.

La littérature scientifique suggère que 1 blessure sur 4000 vues aux urgences est une blessure du pénis liée à un piégeage par une fermeture Éclair (inventée par Gideon Sundbäck, un ingénieur suédo-américain).  On estime que la moitié des enfants blessés ne portaient pas de sous vêtements, qu’elle était dans 80% des cas auto infligée et survenait au moment de la remontée de la fermeture.

Une nouvelle étude des données épidémiologiques des blessures vues aux urgences montre que cette blessure ne touche en fait pas que les enfants. Cette analyse, réalisée à partir des données de 100 services d’urgence américains permet d’estimer que plus de 80 000 blessures du pénis sont été soignées aux urgences entre 2002 et 2010, dont plus de 17 000 où une fermeture Éclair était en cause, faisant de la fermeture Éclair la première cause de blessure des organes génitaux masculins. On peut ainsi estimer que chaque années 2100 mâles, petits et grands, se coincent le pénis dans une fermeture Éclair, soit 6 accidents quotidiens, qui pourraient facilement être évités.

Ces blessures sont dans 98% des cas modérées mais quelques cas graves nécessitant un retrait chirurgical de la fermeture Eclair ont été colligées. Les femmes dotées d’un appareil génital moins encombrant ne sont pourtant pas épargnées, quelques rares cas de piégeages des grandes lèvres ayant été notés.

L’objectif des scientifiques ayant réalisé cette analyse était d’informer le public des dangers de la fermeture Éclair. Une alerte nationale devrait être lancée par nos meilleurs alerteurs et le principe de précaution, très en vogue actuellement, devrait obliger au port du pantalon boutonné plutôt que zippé ; les fabriquants qui continueraient malgré tout à produire ce dangereux système de fermeture, devraient être contraints à coller un avertissement informant les innocents consommateurs du danger potentiel de leur achat.

Source

The management of penile zip entrapment in children
J.P. Wyatt, W.G. Scobie
Injury Volume 25, Issue 1, January 1994, Pages 59–60

Zip-related genital injury 
Bagga HS, Tasian GE, McGeady J, Blaschko SD, McCulloch CE, McAninch JW, Breyer BN
BJU Int. 2013 Mar 13

Crédit Photo Creative Commons by  Renée S. Suen

Articles sur le même sujet