samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le fameux “Otzi” avait de mauvaises dents

Abb_1_1

Les dents de Otzi en 3D : flèche de droite, l’os est attaqué par une infection dentaire, flèche de gauche, cavité dentaire crée par le mode alimentaire et l’utilisation de la bouche comme outils.

Une équipe de chercheurs du Centre de médecine  à l’Université de Zurich, dirigée par le professeur Frank Rühli, a annoncé qu’Otzi, l’homme datant du chalcolithique, retrouvé momifié dans les Alpes à la frontière austro-italienne en 1991, souffrait de nombreuses altérations dentaires au moment de sa mort : ses dents étaient remplie de cavités, une dent était cassée et ses gencives le faisaient souffrir.

le corps d’Ötzi découvert en 1991 après la fonte de glaciers dans les Alpes est  un des corps momifié les plus ancien et les mieux conservé au monde : Ses restes ont été largement étudiés depuis et nous ont permis de mieux comprendre la vie quotidienne que menait les hommes en 3350 avant Jésus-Christ. Nous savons par exemple qu’Otzi était barbu et tatoué, qu’il est mort assassiné par une flèche et que son dernier repas fut constitué de viande de chèvre et de pain. Et bien qu’il ait été analysé sous toutes le coutures, aucun bilan dentaire n’avait encore été réalisé.

L’équipe du professeur Frank Rühli, a ainsi pu mettre en évidence qu’Otiz souffrait d’une parodontite, une inflammation des gencives, de caries dentaires et qu’une de ses dents de devant était été fracturée probablement accidentellement. Ces pathologies qui existaient donc au néolithiques continuent à faire travailler des dentistes de nos jours.

Les scanner en 3 dimensions de la dentition restante d’Ortiz révèle une forte abrasion des dents, conséquence de son alimentation : la farine utilisée pour faire le pain ou la bouillie était broyée à la pierre et de nombreux débris de pierres restaient dans les aliments. L’utilisation de la bouche pour serrer, tirer ou broyer a également pu participer à cette forte abrasion dentaire. Plusieurs caries ont par ailleurs été retrouvées dont l’une avait pénétré la pulpe et devait faire souffrir Otzi. L’apparition des caries s’expliquent par les modifications de régime alimentaire au cours du néolithique, probablement lié à l’augmentation de la consommation d’amidon présent dans les céréales. Enfin, bien qu’encore jeune, des pertes substancielles d’os alvcéolaires ont pu être constaté, conséquence de la parodontite, l’inflammation des gencives.

Pour en savoir plus sur Otzi

 

otzi-reconstruction

Source

Oral pathologies of `the Neolithic Iceman, c.3,300 bc

Roger Seiler, Andrew I Spielman, Albert Zink, Frank Rühli

European Journal of Oral Sciences, 9 APR 2013

Crédit Photo

A 3D reconstruction of the Iceman’s teeth, showing the right side. The arrows call out cavities, tooth decay, and bone loss around the molars. (Credit: UZH)

The Iceman mummy’s shaggy appearance was reconstructed in 2011. (Credit: Robert Clark)

 

Articles sur le même sujet