samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

D’où vient votre riz? La FDA met en garde contre la contamination du riz importé de Chine par le plomb

 374797_4d0272f14f_z

Selon une information diffusée par des scientifiques américains au cours de la réunion annuelle de l’American Chemical Society à la Nouvelle Orléans et relayée par la Food and Drug Administration (FDA) mais encore non publiée, le niveau de plomb dans les riz importés deviennent préoccupants surtout pour ceux mangeant de grandes quantité de riz, pour les nourrissons et les enfants. Ces derniers sont très vulnérables aux intoxications au plomb qui peuvent avoir chez eux des conséquences graves et irrémédiables.

Selon le Pr Tongesayi, auteur de l’étude, pour les nourrissons et les enfants, les niveaux d’exposition quotidiens avec le riz testés, achetés dans des magasins aux Etats-Unis, seraient de 30 à 60 fois supérieur à celui considéré comme tolérable par la FDA. Les riz analysés ont été importés d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Sud. Ils ont constaté que le riz contient de 6 à 12 milligrammes de plomb par kilogramme de riz, un niveau dépassant les niveaux autorisés par la FDA américaine.

Les riz impropres à la consommation du fait d’une grande quantité de plomb provenaient surtout de Taiwan et de Chine. Mais des riz en provenance de la République tchèque, du Bhoutan, d’Italie, d’Inde et de Thaïlande avaient aussi des niveaux significativement élevés de plomb. Les analyses ne sont pas achevées et des tests sont encore en attente pour le riz importé du Brésil et du Pakistan.

L’empoisonnement au plomb de hausse des taux aux Etats-Unis d’après le CDC d’Atlanta. Le riz importé représente environ 7 pour cent du riz consommé dans ce pays. A travers le monde, 3 milliards de personnes consomment du riz comme aliment de base. Ce niveau de contamination au plomb, contamination liée à l’eau et au sol, est extrêmement inquiétant, et révèle une fois de plus la gravité de la pollution des sols et le conséquences que ces pollutions auront à brève échéance sur la santé humaine. Il est connu que des eaux usées d’origines industrielles peuvent irriguer les champs en Inde et en Chine.

En 2012, la FDA avait lancé une alerte sur la contamination du riz par l’arsenic et publié sur son site les riz les plus dangereusement contaminés parmi 200 riz analysés. Cette contamination entraine une augmentation du risque de cancers et avait conduit la Corée du Sud à interdire l’importation des riz américains (Les riz Oncle Ben’s testés comportaient par exemple autour de 6 microgrammes d’arsenic pour une portion de 45 g). Tous les métaux peuvent contaminer le riz : on devrait donc évaluer également la pollution au cadmium par exemple. En 2011, le journal économique Xin Shiji, indiqué que 10% du riz cultivé et vendu en Chine était contaminé par le cadmium : une carte partielle de la contamination a également été réalisée.

L’état de Taiwan n’a pas tardé à réagir à cette information critique niant formellement que le riz qu’il exporte soit contaminé par du plomb indiquant par ailleurs qu’il n’existe aucun niveau légal de plomb  à respecter pour exporter du riz vers les Etats-Unis. L’état Taïwanais a indiqué réaliser 162 dosage de plomb dans le riz annuellement et n’accepté que des taux inférieurs à 0,2 ppm, des taux bien inférieur à ceux retrouvés dans l’analyse américaine.

Et en France ou en Europe? L’EFSA, L’Agence Européenne de Sécurité des aliments n’a rien évalué, meilleur moyen pour ne rien trouver, ni arsenic, ni cadmium, ni plomb.

Source

FDA Warns Against Potential Lead Levels In Imported Rice

Staff Writer4/12/2013 2:20

High levels of lead detected in rice imported from certain countries 

Tsanangurayi Tongesayi & al, oral communication,  “Food and Its Environment: What Is In What We Eat?” 245th National Meeting & Exposition of the American Chemical Society. New Orleans on April 10

Arsenic in Rice: Summary Analytical Results from Rice/Rice Product Sampling – September 2012
FDA, Page Last Updated: 02/28/2013

Crédit Photo Creative Commons by  tamaki

Articles sur le même sujet