lundi 5 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Sucer la tétine de votre enfant réduira son risque d’asthme et d’allergies

133291132_049b2566ff_z

Les enfants dont les parents ont pris l’habitude de sucer leur tétine avant de leur remettre dans la bouche sont moins susceptibles de développer des allergies, asthmes, ou eczémas que les autres enfants, suggère une étude suédoise publiée dans la revue américaine Pediatrics.

Les bactéries jouent un rôle important dans les risques d’allergies chez les enfants. Récemment, une étude a par exemple montré que l’accouchement par voie vaginale, qui expose l’enfant à de nombreuses bactéries de différents types, joue un rôle puisque les enfants nés par voie basse développent moins d’allergies que les enfants nés par césarienne : la diversité bactérienne du système digestif est à ce prix. Jusqu’alors aucun scientifique ne s’était penché sur le transfert bactérien réalisé à travers les tétines. Pourtant, fréquemment, à défaut de pouvoir laver la tétine à grande eau, les parents la sucent avant de la lui redonner. Ce geste est-il un bon geste?

Des scientifiques suédois ont recruté des femmes enceintes qui ont donné naissance à 184 enfants. 80% des enfants avaient au moins un parent souffrant d’allergies, ce qui augmentait également leur risque propre.

Après la naissance, 123 enfants avaient une tétine : 65 parents suçaient la tétine de leurs enfants régulièrement, les 58 autres la lavait sous l’eau. Les enfants étaient suivis et leurs risques d’allergies étaient évalués à 18 mois et 36 mois. A 18 mois, 46 enfants avaient de l’eczéma et 10, un asthme.

Les enfants dont les tétines avaient été sucées par leurs parents avaient un risque d’eczéma réduit de 63 pour cent, un risque d’asthme réduit de 88% et un risque d’allergies réduit de 63%  à 18 mois, par rapport aux enfants dont parents lavaient la tétine sous l’eau.

A 36 mois, le risque d’eczéma restait réduit de  49%.

Pour les auteurs ces résultats sont obtenus grâce au transfert de la flore buccale des parents au système digestif des enfants. Toutefois, il est encore trop tôt pour que cette étude, du fait de sa taille, permette de recommander cette pratique pour protéger les enfants du risque  d’asthme et d’allergies. En tout les cas, cette étude démontre que sucer la tétine de son enfant avant de la lui rendre ne peut-être que bénéfique.

Source

Pacifier Cleaning Practices and Risk of Allergy Development

Bill Hesselmar, Fei Sjöberg, Robert Saalman, Nils Åberg, Ingegerd Adlerberth, Agnes E. Wold
Pediatrcs, Published online May 6, 2013

Crédit Photo Creative Commons by  sean dreilinger

Articles sur le même sujet