lundi 26 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

L’iPhone peut se transformer en microscope

130226142937-mwc-2013-gadgets-olloclip-horizontal-gallery

Les déclinaisons de l’iphone sont multipes. Un médecin Canadien vient de publier une étude montrant qu’en ajoutant une simple lentille d’un coût dérisoire sur son iphone, celui-çi était capable de détecter plusieurs pathologies parasitaires intestinales.

L’étude est publiée dans la revue The American Journal of Tropical Medicine and Hygiene. Les tests ont été menés en Tanzanie sur un échantillon de 200 selles d’enfants chez lesquels des infections par  l’ankylostome, l’ascaris et le Trichuris trichiura, différentes sortes de vers intestinauxavaient été diagnostiquées.

En pressant la lentille de 3 millimètres, protégée par un adhésif,  sur les échantillons de selles, les médecins ont analysé les prélèvements avec leur microscope de fortune. Globalement, le microscope d’Apple a eu 70% de résultats positifs : des œufs d’helminthes ont été reconnus dans 69,4% des cas, des oeufs d’ascaris dans 81% des cas,  des oeufs de Trichuris trichiura dans 54,4% des cas et des oeufs d’ankylistome dans seulement 14% des cas.

Avec une sensibilité à 80%, il deviendra possible de traiter un village entier sur la seule confirmation d’une évaluation par un iphone : on attend donc une amélioration prochaine des lentilles pour que la sensibilité photographique s’améliore.

Source

Mobile Phone Microscopy for the Diagnosis of Soil-Transmitted Helminth Infections: A Proof-of-Concept Study

Isaac I. Bogoch & al
Am J Trop Med Hyg 2013 12-0742

Articles sur le même sujet