mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Enfin, une arme contre les drogues du viol : les verres et pailles Drinksavvy!

drinksavvy13f-2-web

Dans le but de réduire le risque de viol par utilisation de drogues, une société Américaine, DrinkSavvy, va commercialiser des verres capables de changer de couleur lorsqu’une drogue telle que le GHB est ajoutée à la boisson.

le GHB, encore connu sous le nom de drogue du viol, se mélange facilement à l’alcool, et parce qu’il est inodore, incolore et pratiquement sans goût, il peut facilement être mis dans un verre à l’insu des consommatrices. À faible dose, il provoque une désinhibition, et, à plus forte dose, un état hypnotique et des amnésies : non seulement la victimes obéira consciencieusement à son violeur mais en plus elle ne se rappellera de rien à son réveil. Le GHB se vend sous forme de de poudre ou de liquide translucide dont quelques gouttes suffisent.

Le 27 janvier 2012, Laura Smet est retrouvée au petit matin par la police, errant nue dans Saint-Germain-des-Prés. Quelques jours plus tard, elle  déclarait à la presse : « Pour vous dire la vérité, on avait mis un truc dans mon verre, la drogue du violeur. Je le sais parce qu’on a fait des analyses le lendemain. Je ne me souviens de rien”. En plus, le produit est éliminé de l’organisme en 6 à 10 heures. Le GHB n’est pas la seule drogue utilisée. Leur utilisation a été le plus souvent repérée dans les discothèques, les club, etc.

drinksavvy13f-1-web

Dans le but de réduire ce risque de viol, Mike Abramson, fondateur de DrinkSavvy s’est rapproché d’un chimiste pour mettre au point une ligne de produits capables de virer au rouge en cas de danger. Les produits Drinksavvy comprennent des verres et des pailles ; quand une des trois drogues ciblée, le GHB, le rohypnol ou la kétamine est rajoutée dans le verre,  la paille ou le verre virent au rouge.

C’est après que 3 de ses proches aient été victimes de ces drogues, que Mike Abramhson a eu l’idée du concept de Drinksavvy. Cette idée est d’ailleurs déjà un succès puisque ce sont les internautes qui l’ont financé : 52 000 dollars ont effectivement été récupéré sur le site Indiegogo en 45 jours pour financer le travail de recherches et de mise au point initial. Drinksavvy est prêt dorénavant à équiper tous les bars, les clubs et les discothèques pour que protéger les jeunes filles et les femmes de ces drogues du viol. Les produits Drinksavvy seront commercialisé aux Etats-Unis à partir de janvier 2014. A quand en Europe?

Source

DRINKSAVVY.COM

Articles sur le même sujet