samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Narcolepsie après vaccination anti-H1N1 : l’Angleterre indemnise, la France renacle

DIGITAL CAMERA

Le gouvernement anglais va indemniser les enfants victimes d’une narcoplepsie apparut après une vaccination contre la grippe H1N1 par le Pandemrix ; Et en France ?

Le gouvernement Britannique a en effet accepté de reconsidérer son refus initial d’indemniser les enfants victimes de narcolepsie causé par le Pandemrix (GlaxoSmithKline), un vaccin contre la grippe H1N1, suite à la publication d’un rapport de la Health Protection Agency montrant qu’un enfant de 5 à 18 ans sur 55 000 vaccinés par le Pandemrix, souffrait de narcolepsie. Les enfants, handicapés à 60% ou plus à cause de cette  simple vaccination contre la grippe H1N1 par le Pandemrix devraient donc recevoir une somme de 120 000 livres sterling (143 000 euros), peu pour compenser une vie gâchée. La firme d’avocats Hodge Jones & Allen qui se bat en Angleterre aux côtés des victimes du Pandemrix estime que cette prise de conscience du gouvernement Anglais est un pas important mais que la compensation reste insuffisante.

Cette reconnaissance d’un risque important de narcolepsie après vaccination par le vaccin Pandemrix arrive cependant tardivement. Des données fiables venant de Suède et de Finlande avaient déjà alerté dès 2010 de la survenue de cet effet secondaire grave et invalidant : dans ces pays plusieurs centaines d’enfants ont été les innocentes victimes du pandemrix. (cf article Docbuzz).

En France, en septembre, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) confirmait également que des victimes françaises de ce vaccin étaient à déplorer : l’étude VAESCO mettait en évidence une augmentation du risque de narcolepsie chez l’adulte, et l’étude NarcoFlu-VF, une augmentation du risque chez les adultes, les enfants et les adolescents. Avoir reçu une vaccination anti H1N1 par le Pandemrix exposait à un risque de narcolepsie multiplié par 6,5 chez les enfants et les adolescents, et par 4,7 chez les adultes. 4,1 millions de Français ont reçu ce vaccin au cours de l’hiver 2009-2010. L’ANSM estime que 60 français souffrent depuis de narcolepsie-catalepsie, une estimation vraisemblablement sous-estimée.

Au cours de cet hiver 2009-2010, alors que certains médias comme le site internet Doctissimo, s’installaient dans la collaboration avec le gouvernement moyennant finances, et tentaient de pousser à l’extension de la vaccination, ceux qui s’étaient élevés contre cette vaccination de masse furent vilipendés. Et alors que le bilan catastrophique de la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 de 2009 a été abondamment commenté par des rapports du Sénat ou de l’Assemblée Nationale et  que des dizaines de propositions (depuis enterrées) ont été faites pour tenter d’éviter le renouvellement d’un tel fiasco, il est temps de compter les victimes de l’acharnement de Madame Bachelot, alors ministre de la santé de la république Française.

En France,  les victimes se retrouvent dorénavant face aux frères de leurs bourreaux, des fonctionnaires du gouvernement  qui après les avoir poussés à se faire vacciner, leur dénient aujourd’hui tout droit à juste réparation. En effet, Madame Bachelot, alors qu’elle achetait des millions de doses de vaccins et en commandait d’autres millions, signait une clause dégageant les industriels de toute responsabilité et engageant l’Etat en cas de survenue d’effets indésirables. C’est donc l’ONIAM (L’Office national d’indemnisation des accidents médicaux) qui aujourd’hui reçoit les victimes et minimise honteusement les indemnisations : l’ONIAM fait actuellement des propositions bien inférieure au gouvernement anglais, quelques dizaines de milliers d’euros pour une vie gâchée.

Aujourd’hui, le Pandemrix est toujours commercialisé en France et en Europe et Madame Bachelot fait de la télévision.

Source

UK government is to reconsider claims of children who developed narcolepsy after vaccination
Clare Dyer
BMJ 2013;347:f5645

Narcolepsy in association with pandemic influenza vaccination – a multi-country European epidemiological investigation
20 Sep 2012

(NarcoFlu VAESCO-France) Grippe, Vaccination Antigrippale et Narcolepsie : contribution française à l’étude cas-témoins européenne
RAPPORT FINAL Version 2.0 du 6 août 2012

Incidence of narcolepsy in Norwegian children and adolescents after vaccination against H1N1 influenza A.
Heier MS, Gautvik KM, Wannag E, Bronder KH, Midtlyng E, Kamaleri Y, Storsaeter J.
Sleep Med. 2013 Sep;14(9):867-71. doi: 10.1016/j.sleep.2013.03.020. Epub 2013 Jun 14.

Increased childhood incidence of narcolepsy in western Sweden after H1N1 influenza vaccination.
Szakács A, Darin N, Hallböök T.
Neurology. 2013 Apr 2;80(14):1315-21. doi: 10.1212/WNL.0b013e31828ab26f. Epub 2013 Mar 13.

wedish Medical Products Agency publishes report from a case inventory study on Pandemrix vaccination and development of narcolepsy with cataplexy.
Eurosurveillance editorial team.
Euro Surveill. 2011 Jun 30;16(26). doi:pii: 19904. No abstract available.

Crédit Photo Creative Commons by  alainalele

Articles sur le même sujet