samedi 3 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Le lavage de cerveau, c’est pendant le dodo

ts_1SLEEPAWAKE40-120u_f28_free

Toutes les espèces animales dorment, suggérant que le sommeil joue un rôle physiologique fondamental au delà de la simple récupération. Cette fonction physiologique fondamentale est peut-être ce que viennent de découvrir des scientifiques New-Yorkais, le nettoyage du cerveau.

Ces scientifiques, en utilisant des traceurs colorés (tétraméthylammonium), mettent en évidence qu’ils pénètrent plus profondément dans le cerveau lors du sommeil (à gauche, traceur rouge) que lors de l’état éveillé (à droite, traceur vert). En fait l’espace interstitiel séparant les cellules s’accroit de 60% lors du sommeil, ce qui permet au liquide céphalo-rachidien de mieux circuler et d’entrainer avec lui tous les rejets cellulaires comme les protéines B-amyloides (à travers le système glyphatique), réalisant donc à un véritable nettoyage du cerveau. Ce système de nettoyage avait été découvert et décrit il y a un aan.

Ainsi, la fonction réparatrice du sommeil peut être une conséquence de la suppression des déchets potentiellement neurotoxiques qui s’accumulent dans le système nerveux central lors de l’état éveillé. Existerait-il des différences de qualité de nettoyage entre les gros dormeurs et les petits dormeurs? Les altérations cérébrales comme les démences où les protéines B-amyloïdes ne sont plus “nettoyées” auraient-elles un lien avec le sommeil et sa durée? A suivre…

Source

Sleep Drives Metabolite Clearance from the Adult Brain. 
Lulu Xie & al, Science 18 October 2013:
Vol. 342 no. 6156 pp. 373-377

Crédit Photo Sciencemag

Articles sur le même sujet