mardi 6 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Exercice Physique : Vaut-il mieux courir ou marcher?

5749789509_faac035b0e_z

La marche et la course à pied sont deux activités sportives faciles à mettre en œuvre. Mais vaut-il mieux courir ou marcher pour tirer le maximum profit de notre activité physique préférée? Tout dépendra en fait de l’objectif que l’on poursuit.

Si l’objectif est un contrôle du poids ou une perte de poids, la course à pied est plus efficace. C’est ce que titrait une étude publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise,  “Plus de perte de poids en courant qu’en marchant”. Ces résultats proviennent d’une large étude dirigée par Laboratoire National Laurence de Berkeley (Université de Californie), «The National Runners and Walkers Health Study» qui a suivi 32 215 coureurs à pied et 15 237 marcheurs pendant 6 années. Pour chaque participant étaient enregistrés le poids, l’indice de masse corporel, les habitudes alimentaires et le type de pratique sportive, marche ou course, dont la durée était chiffrée de manière hebdomadaire.  Ces mêmes données étaient à nouveau enregistrées 6 ans plus tard.

Les coureurs à pied étaient plus minces au début et le restaient également à la fin de l’étude. Au cours des 6 années, ils maintenaient et contrôlaient leur indice de masse corporel et leur tour de hanche bien mieux que les marcheurs. La différence entre les deux pratiques sportives était encore plus sensible chez les plus de 55 ans. Dans cette catégorie, la durée de course n’étaient pas très longues et cependant les coureurs dépensaient, de manière hebdomadaire, plus de calories que les marcheurs. Ces différents facteurs sont restés stables au cours des 6 années de l’étude. Ces coureurs plus âgés ont réussi à maintenir leur IMC et leur tour de hanche bien mieux que les marcheurs de la même catégorie d’âge.

Cependant expliquer pourquoi la course à cet avantage n’est pas encore très claire. Evidemment, pour une durée déterminée, un coureur à pied dépense plus d’énergie qu’un marcheur. Mais les coureurs et les marcheurs comparés dans l’étude dépensaient pratiquement la même quantité d’énergie car les marcheurs marchaient bien plus longtemps que les coureurs ne couraient. Une des hypothèses qui pourraient expliquer cette différence est l’effet de la course à pied sur l’appétit. Une étude récente publiée dans la revue The Journal of Obesity, a tenté d’évaluer cette hypothèse. Au cours d’une première cession, 9 coureurs et 10 marcheurs réalisaient un exercice physique d’une heure sur tapis roulant. Le lendemain ils revenaient au laboratoire pour une heure de repos où leurs constantes étaient également analysées. Les scientifiques évaluaient bien sur les pertes caloriques mais aussi l’évolution plasmatiques des différentes hormones impliquées dans l’appétit. Après chaque cession, un buffet dressé dans une pièce attenante était ouvert aux sportifs avec les instructions de manger tout ce qu’ils voulaient.

Les marcheurs ont consommé 50 calories de plus que ce qu’ils avaient perdu au cours de leur exercice de marche d’une heure. En revanche, les coureurs à pied ont consommé 200 calories de moins que ce qu’ils avaient brulé pendant l’heure d’exercice. Chez ces coureurs, le taux plasmatique du peptide YY, qui est connu pour couper l’appétit, était très élevé. Cette augmentation du peptide YY n’est pas retrouvé chez les marcheurs. Donc pour manger moins, il est important de courir.

Quand est-il des autres bénéfices recherchés de l’activité physique? Et bien, marcher semble tout aussi bénéfique, voire même plus bénéfique que la course, dans certains cas.

Ce sont d’autres données de l’étude de Berkeley « The Runners and Walkers Health Study » qui le démontre : par exemple l’activité physique réduit le risque de cataracte : ce risque de cataracte, en comparaison à des personnes sédentaires, diminuaient de manière équivalente chez les coureurs et les marcheurs.

Les bénéfices cardiovasculaires sont également importants : ainsi, toujours selon les analyses de la même grande étude, les coureurs et les marcheurs ont moins d’hypertension artérielle, de mauvais cholestérol, de diabète et de maladies cardiovasculaires que les personnes sédentaires. Et pour cette protection cardiovasculaire apportée par l’activité sportive, les bénéfices peuvent mêmes être plus importants chez les marcheurs dans certains cas. Courir réduit le risque de maladies cardiovasculaires de 4,5% pour un exercice d’une heure par jour. Pour une dépense énergétique équivalente, les marcheurs réduisent leur risque cardiovasculaire de 9%. Certes il faut un exercice physique 1,5 fois plus longue pour un marcheur, mais les bénéfices sont là et devraient encourager les sédentaires à débuter une marche quotidienne. Que l’on choisisse la course ou la marche en fonction de ses envie ou de ces capacités physiques, l’important est de faire une activité et de ne pas rester sédentaire. Des années de vie et de meilleure santé en dépendent.

Dans l’étude ayant évalué l’appétit des sportifs, lorsque les scientifiques les ont fait revenir le deuxième jour pour une heure à ne rien faire en leur offrant quand même le buffet, ils ont mangé 300 calories de plus que ce qu’ils ont dépensé en restant assis à ne rien faire. Bougez !

Source

Is It Better to Walk or Run?
Gretchen Reynolds
NYT MAY 29, 2013,

Greater weight loss from running than walking during a 6.2-yr prospective follow-up
Williams PT
Med Sci Sports Exerc. 2013 Apr;45(4):706-13. doi: 10.1249/MSS.0b013e31827b0d0a.

Influence of running and walking on hormonal regulators of appetite in women.
Larson-Meyer DE, Palm S, Bansal A, Austin KJ, Hart AM, Alexander BM
J Obes. 2012;2012:730409. doi: 10.1155/2012/730409. Epub 2012 Apr 29

Walking and running are associated with similar reductions in cataract risk.
Williams PT.
Med Sci Sports Exerc. 2013 Jun;45(6):1089-96. doi: 10.1249/MSS.0b013e31828121d0.

Walking versus running for hypertension, cholesterol, and diabetes mellitus risk reduction.
Williams PT, Thompson PD
Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2013 May;33(5):1085-91.  Epub 2013 Apr 4.

Credit Photo Cretive Commons by  Burnett NL

Articles sur le même sujet