samedi 1 octobre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Voici le visage du Tyran Robespierre !

Capture d’écran 2013-12-21 à 17.29.39

visage reconstitué de Maximilien de Robespierre, à partir d’un moulage mortuaire réalisé en 1794. Crédit : Visualforensic Philippe Froesch/Batabat

L’équipe Française (Philippe Charlier et Philippe Froesch), qui s’était fait connaitre en reconstituant, grâce à la technologie, le visage d’Henry IV, récidive avec celui de Maximilien de Robespierre, chef du comité de salut public et importante figure de la révolution française. «La mort est le commencement de l’immortalité» avait dit Robespierre (Extrait du Discours du 8 Thermidor an II), voilà une belle manière de lui rendre un peu de cette immortalité que son engagement méritait certainement.
Le visage de Robespierre a été reconstitué à partir d’un masque de plâtre fait post mortem par Madame Tussaud; Robespierre fut guillotiné le 28 juillet 1794 (10 thermidor de l’an II). En plus de l’intérêt historique de mettre un visage sur une personnalité importante de notre histoire, l’analyse du masque et la consultation d’archives permet aux scientifiques d’évoquer de possibles pathologies ayant fait souffrir Robespierre. Le visage semble refléter un âge déjà avancé mais Robespierre n’était âgé que de 36 ans le jour de sa mort: son visage porte les traces de la variole. En revanche, les témoignages rapportent que Robespierre avait reçu, ou s’était tiré, une balle dans la mâchoire qui devait être tenue par un linge. Ce linge lui fut retiré par un bourreau avant qu’il soit basculé sur la guillotine. Sa tête tranchée fut présentée au peuple sous les applaudissements. Il fut exécuté avec 21 autres révolutionnaires et tous furent jeté dans une fosse commune.
Le diagnostic rétrospectif évoqué par les scientifiques est celui d’une sarcoïdose, une maladie inflammatoire systémique de cause inconnue, qui atteint préférentiellement les poumons, mais peut atteindre n’importe quel autre organe : chez Robespierre allé aurait causé une atteinte ophtalmologique, une atteinte des sinus et peut-être du foie ou du pancréas : les archives évoquant la santé de Robespierre témoignent effectivement de problèmes ophtalmologiques, de saignements de nez, d’un ictère (yeux et peau jaunes), d’un fatigue permanente et d’ulcères de jambe récidivants. 
La mort de Robespierre et des Robespierristes marqua la fin de la terreur qui fit des milliers de victimes en France.
680px-Execution_de_Robespierre_full

La Révolution Française (Film):

Source

Robespierre: the oldest case of sarcoidosis?
Philippe Charlier, Philippe Froesch
The Lancet, Volume 382, Issue 9910, Page 2068, 21 December 2013

Crédit photo : visage reconstitué de Maximilien de Robespierre, à partir d’un moulage mortuaire réalisé en 1794 par madame Tussaud. Crédit : Visualforensic Philippe Froesch/Batabat

et File:Execution robespierre, saint just….jpg

Articles sur le même sujet