dimanche 4 décembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

La trépanation, une technique courante au Pérou il y a 1000 ans

Capture d’écran 2013-12-29 à 01.16.00

En examinant les restes humains identifiés au sein de cinq sites funéraires des hauts plateaux du centre-sud de la région de l’Andahuaylas au Pérou, des scientifiques ont retrouvés 32 crânes portant les traces de 45 trépanations.

La datation au carbone 14 précise que l’émergence de la trépanation dans cette région semble coïncider avec l’effondrement de l’empire Wari en 1100 après JC, après 500 ans d’existence.  Il y a donc environ dix siècles, les guérisseurs Péruviens ont pratiqué régulièrement la trépanation, une procédure chirurgicale qui consiste à enlever une partie de la boite crânienne en utilisant une perceuse à main ou un outil de grattage, différentes techniques ayant visiblement été utilisées. L’expérience doit permettre de pratiquer cette ouverture de la boite crânienne sans toucher le cerveau.

Les crânes analysés confirment également que les patients survivaient à ces actes chirurgicaux en l’absence bien sûr des mesures d’asepsie connues aujourd’hui (l’os percé peu partiellement se reconstituer si le patient vit). Cette procédure pouvait être tentée après un traumatisme crânien afin de réduire la pression intracrânienne, face à une maladie ou à un trouble identifié comme étant d’origine spirituel ou psychologique.

L’analyse de certain crânes retrouve également une trépanation post-mortem : il y avait donc un apprentissage réalisé sur les cadavres. Par exemple, sur un crâne, les trous de forages sont tous percés un peu plus profonds que le précédent, permettant d’imaginer qu’un guérisseur s’entrainait afin de déterminer combien de temps lui était nécessaire pour percer de part en part la boite crânienne. Les bioarchéologistes ont également pu déterminer que les cheveux étaient rasés avant l’opération et qu’un cataplasme était ensuite posé sur la plaie

Cette procédure chirurgicale a persisté jusqu’au XVIe siècle et a été ensuite interdite par l’obscurantisme religieux espagnol.

 

Source

Trepanation in South-Central Peru during the early late intermediate period (ca.AD1000-1250)
Danielle S. Kurin
American Journal of Physical Anthropology, 2013; 152 (4)

Crédit Photo Danielle Kurin: il y a 900 ans, un guérisseur Péruvien utilisant une perceuse à main pour faire plusieurs dizaines de perforations crâniennes et pratiquer une trépanation.

 

Articles sur le même sujet