dimanche 25 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Médecine : 50% des américains croient en une théorie du complot

 ild140006.pdf

Au moins un américain sur deux croit en une théorie du complot en matière de médecine. Tous les jours, la science progresse et différents médias se font l’écho de ces progrès. Mais cela n’empêche pas certaines rumeurs de circuler. Les adultes croient-ils en ces rumeurs où la science convainc-t-elle suffisamment pour les éradiquer? Afin d’évaluer la croyance des américains en certaines rumeurs, des scientifiques en ont collectés 6 et ont demandé à un panel d’adulte (1351 ; on line) si ils en avaient entendus parler, si ils étaient d’accord avec ces assertions, ni d’accord ni pas d’accord, ou pas d’accord du tout.

Voici les assertions proposées :

“L’agence du médicament empêche volontairement des traitements naturels du cancer d’être commercialisés à cause du lobbying des grandes entreprises pharmaceutiques “,

“Nos responsables savent que les téléphones cellulaires peuvent provoquer un cancer mais ils ne font rien pour l’arrêter par ce que de grands groupes les en empêche”,

“La CIA a délibérément infecté un grand nombre d’Afro-américains par le virus du SIDA sous couvert d’une vaccination contre l’hépatite”,

“La dissémination mondiale d’aliments génétiquement modifiés par Monsanto fait partie d’un programme secret, appelé, Agenda 21, lancé par les fondations Rockefeller et Ford afin de réduire la population mondiale”,

“Les médecins et le gouvernement continuent à vacciner les enfants tout en sachant que les vaccinations causent l’autisme et d’autres pathologies psychiatriques”,

“Ajouter du fluor à l’eau est un moyen secret utilisé pour éliminer des produits dangereux”

Près de la moitié des américains adultes (49%) croient au moins en une de ces assertions ; et vous? Par exemple, une majorité d’américain (37%) croit que l’agence du médicament américain (FDA) empêche des traitements naturels du cancer d’émerger et seulement la moitié des personnes interrogées pensent qu’il est faux que la CIA ait délibérément infecté des afro-américains par le virus du SIDA. Chaque théorie rencontre au minimum entre 12 et 20% de convaincus. Seulement 44% sont convaincus que les vaccins ne sont pas responsables des autismes, 20% le sont !

Les auteurs, de l’université de Chicago, interprètent cette situation d’une manière simple : il est beaucoup plus aisé de comprendre les arguments d’une théorie du complot que les informations scientifiques qui apparaissent toujours complexes et incertaines.

D’autres questions posées aux personnes interrogées montrent que ceux croyant aux théopies du complot abordent la prise en charge de leur santé différemment : 35% de ceux qui croient en au moins 3 théories du complot prennent des suppléments alimentaires (dont il est scientifiquement démontré qu’ils ne sont au mieux qu’un gaspillage d’argent au pire qu’ils peuvent être délétères et accélérer le décès). Globalement, croire aux théories du complot entraine les personnes vers des médecins alternatives, et pousse à éviter la médecine traditionnelle.

Rien ne dit si on peut extrapoler cette étude à notre pays, mais elle semble indiquer que des patients qui croient en ces théories (et nous en avons autant qui circulent en France) sont probablement moins enclin à suivre une prescription. L’autre conclusion des auteurs dont l’analyse est publiée dans le JAMA est qu’il est nécessaire d’augmenter l’information santé simple et de qualité auprès du plus grand nombre ». C’est ce que nouas essayons de faire modestement…

Source

Medical Conspiracy Theories and Health Behaviors in the United States
J. Eric Oliver, PhD1; Thomas Wood, MA1
JAMA Intern Med. Published online March 17, 2014.

Articles sur le même sujet