mardi 27 septembre 2016

Docbuzz

Retrouvez Docbuzz sur Twitter

Docbuzz est aussi sur Facebook

Bronzer ou bander, il faut choisir

 3148855101_70a62f4bbe_z

Le mélanome est un cancer de plus en plus fréquent (76 000 cas/an aux USA, 7 000 cas/an en France). Le mécanisme biologique favorisant son apparition est complexe mais plusieurs médicaments ont été identifiés comme pouvant réguler ce mécanisme à la hausse ou à la baisse. Le sildenafil, plus connu sous le nom de Viagra est l’un d’eux. Une étude menée sur plus de 20 000 hommes suivis pendant 10 ans confirme que la prise de Viagra expose à un plus grand risque de mélanome.

Capable de promouvoir la synthèse de mélanine et agissant sur les voies biologiques pouvant favoriser un mélanome, les scientifiques ont donc voulu évaluer si la prise d’un  inhibiteurs de la phosphodiestérase, comme le sildenafil avait une influence sur le taux de survenue d’un mélanome.

En 1986, des professionnels de santé, âgé de 40 à 75 ans, ont été recrutés. En 2000, il leur a été demandé d’évaluer leur capacité érectile pour les années 1986, 1986 à 1989, 1990 to 1994, 1995 à 2000, et au cours des 3 derniers mois selon ces caractéristiques : très mauvaise, mauvaise, bonne, très bonne. Tous les facteurs de risque de mélanome ont été collectés (couleur de cheveux à 18 ans, résidence, nombre de grain de beauté de plus de 3 mm sur les bras, exposition au soleil, coup de soleil, histoire familiale de mélanome, etc..). Ils ont ensuite indiqué s’ils utilisaient, et si oui à quelle fréquence, un médicament destiné à améliorer l’érection, dont en particulier le sildenafil.

Sur 28 848 participants à l’étude, 1618 (6,3%) avaient pris au moins une fois du sildenafil, dont 1318 récemment. 142 mélanomes ont été détectés parmi les participants. Les scientifiques retrouvent un lien entre prise de sildenafil et mélanome avec un risque accru de 219% (multiplié par deux).

Ainsi, avant toute prescription de Viagra, il est donc opportun d’évaluer le risque de mélanome du demandeur et de l’informer de l’existence d’un risque accru de cancer cutané.

Source

Sildenafil Use and Increased Risk of Incident Melanoma in US Men: A Prospective Cohort Study
Wen-Qing Li, PhD1,2; Abrar A. Qureshi, MD, MPH1,2,3; Kathleen C. Robinson, PhD4,5; Jiali Han, PhD1,3,6,7,8,9
JAMA Intern Med. Published online April 07, 2014

Crédit Photo Creative Commons by pandemia

Articles sur le même sujet