Scores nutritionels : le ministère de la santé se couche, l’obésité peut continuer à progresser

etiquetage-nutritionnel-preconise-par-le-rapport-hercberg

Le ministère de la santé vient de communiquer les fruits de sa réflexion quand à l’application de scores nutritionnels sur les aliments. Ces scores nutritionnels, particulièrement lisibles seront facultatifs, une victoire pour les industriels de l’agroalimentaire français et un nouvel échec pour la prévention sanitaire en France. Les consommateurs ne seront toujours pas capables d’éliminer facilement les produits les plus délétères pour leur santé et la santé de leurs enfants.

C’est le rapport  du Pr Serge Hercberg qui avait lancé cette initiative dans notre pays, un rapport commandé par le ministère de la santé le 12 juillet 2013, afin de faire des propositions concrètes destinées à donner un nouvel élan au Programme National Nutrition Santé et au Plan Obésité et de renforcer la « stratégie nationale de santé publique». Une de ces propositions était de « Mettre en place un système d’information nutritionnelle unique sur la face avant des emballages des aliments :  l’échelle de qualité nutritionnelle du PNNS », une signalétique sous forme de vignette aidant le consommateur à mieux cerner les produits qu’il achète.

Ces vignettes existent en Angleterre et dans d’autres pays et ont fait a preuve de leur efficacité pour le consommateur. Il est vrai que la lutte contre l’obésité, en particulier contre l’obésité infantile est plus active outre-manche, car moins entravée par les lobbys de l’agro-alimentaire. Ces scores nutritionnels se présentent sous forme des vignettes vertes, oranges ou rouges, qui auraient été apposées sur les aliments afin d’informer le consommateur de la teneur en calories, en glucides, lipides (notamment graisses saturées), protéines, fibres et sel, etc..Si la quantité présente dans l’aliment était dans la normale, la vignette était verte, moyennement élevée orange, ou très élevée, rouge. L’industrie alimentaire française s’est élevée contre cette proposition et a tout fait pour la saborder.

Lors des vœux de l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA), son président, Jean-Philippe Girard, était très clair : «On voudrait réduire nos aliments, notre modèle alimentaire français à une simple addition de nutriments. Nous n’accepterons jamais des pastilles oranges et rouges sur nos fromages, nos charcuteries, notre miel, nos chocolats, nos confitures, nos plats cuisinés, en bref sur notre patrimoine alimentaire. Cela serait une catastrophe pour notre alimentation, mais aussi pour le tourisme et nos exportations». L’obésité infantile et son coût humain et sociétal est donc très loin des préoccupations de l’industrie agroalimentaire. Le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, rejoint le président de l’Ania en ayant déclaré de manière lapidaire lors de ses voeux à cette industrie le 28 janvier 2015« On a vraiment mieux à faire » !

Trente et une associations et organisations, regroupées dans un collectif, soutiennaient cette mesure. Ils pesaient malheureusement moins lourd que l’industrie agro-alimentaire et, suivant le chemin tracé par Stéphane le Foll, Marisol Touraine, ministre de la santé à une fois de plus vendue son âme et notre santé aux lobbystes. Ces scores nutritionnels n’existeront donc pas en France. Cette nouvelle déconvenue illustre à nouveau le décalage de plus en plus grand qui existe entre les besoins et les souhaits d’une population et les décision politiques répondant à des intérêts personnels.

Sources

Scores nutritionnels et prix : J.P. Girard interpelle S. Le Foll
Pierre Christen
Process alimentaire.com, 2 Février 2015

Etiquetage : Jean-Philippe Girard fermement opposé aux pastilles couleur
Process alimentairees.com, 26 août 2014

CÉRÉALES, PAS DE BOL POUR LE PETIT-DÉJ !
France 5, reportage diffusé le dimanche 22 février 2015

L’alimentation ne doit pas être oubliée de la loi de santé publique
PIERRE LOMBRAIL,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *