Le sel, l’ennemi bientôt désigné à New-York

27SALT-master768

Les villes américaines ont décidé de prendre leur santé en main, une nécessité quand les autorités de santé nationales restent impuissantes à prendre des mesures simples. Après ses combats contre le tabagisme, les sodas sucrés, ou l’obésité, voici le temps de lutter contre la surconsommation de sel. La ville de New-York va effectivement obliger les restaurateurs à afficher sur leurs menus un logo indiquant les plats comportant trop de sel, plus de 2,3 grammes (environ une cuillère à café). Cette disposition avait été combattue par certaines chaines de restauration mais la justice vient de donner raison à la mairie de New-York.

La consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle, premier stade de nombreuses pathologies cardiaques, qui représentent la premiere cause de décès dans les pays occidentaux. En plus du nombre de calories, ou de la concentration en acide gras trans, les New-Yorkais pourront ainsi éviter les plats trop riches en sel.

En France, rien de tel, mais nous testons des logos alimentaires préparés par les industriels de l’agro-alimentaire; un boulevard pour nos mairies.

Source

New York City Can Enforce Salt Warnings on Menus, Court Says

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *