La e-cigarette accroit le risque d’accidents cardiovasculaires

Une étude publiée dans la revue JAMA Cardiology confirme l’existence d’un risque cardiovasculaire pour les utilisateurs de e-cigarettes. « SI j’étais ministre de la santé, j’investirais beaucoup d’efforts dans la lutte contre le tabac en direction des plus jeunes, et je n’accepterais pas que la e-cgarette soit promue comme une solution pour arrêter de fumer »  souligne le Professor Joep Perk (Joint European Societies Taksforce on CVD Prevention in Clinical Practice) car « il y a des études qui montrent également que les gens qui commencent  avec une e-cigarette ont tendance à devenir des fumeurs de tabac ».

Dans ses dernières recommendations, la Societé Européenne de Cardiologie réclamait plus de recherches sur les cigarettes électroniques car elles se sont installées en prétextant un avantage jamais prouvé, celui d’aider à l’arrêt du tabac, bien que les risques d’inhalation de leurs fumées, que certains croient encore être de la vapeur d’eau, contiennent nombre de produits chimiques dont de la nicotine.

L’étude publiée dans la revue JAMA a suivi 23 fumeurs en comparaison à 19 non fumeurs de e-cigarettes. Elle confirme que fumer une e-cigarette accroit l’activité sympatique cardiaque, un phénomène d’excitation cardiaque capable d’accroitre la fréquence cardaique et qui est connu depuis longtemps comme étant à la source des accidents cardiovasculaires. Les scientifiques identifient également une augmentation du stress oxydatif. L’augmentation de l’activité sympatique cardiaque et l’accroissement du stress oxyidatif sont deux mécanismes par lesquels le tabac accroit également le risque cardiovasculaire.

« La nicotine absorbée avec la e-cigarette stimule le systeme nerveux central, il n’est donc pas surprenant que ceux qui absorbent continuellement de la nicotine puissent souffrir de troubles du rythme cardiaque, d’augmentation de la pression artérielle et probablement à long terme d’altération des paroies vasculaires » explique encore le Professor Perk.

Quand le ministre de la santé prendra t-il enfin des mesures visant limiter la prolifération de ce nouveau facteur de risque cardio-vasculaire?

Source

Increased Cardiac Sympathetic Activity and Oxidative Stress in Habitual Electronic Cigarette Users
Roya S. Moheimani, May Bhetraratana, Fen Yin, Kacey M. Peters, Jeffrey Gornbein, Jesus A. Araujo, Holly R. Middlekauff
JAMA Cardiology, 2017

Crédit Photo creative communs by  jonnwilliams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *