Les Nations Unies utilisent la photo d’Alan Kurdi pour drainer des dons

La photo avait choqué le monde entier et fait la Une des journaux ; aujourd’hui les Nations Unies utilise la photo d’Alan Kurdi pour drainer des dons.

C’était en septembre 2015, le corps sans vie d’Alan Kurdi, un enfant syrien de trois ans, allongé face contre le sable dans l’écume, avait provoqué une vague d’indignation. Est-ce la raison pour laquelle L’Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) utilise dorénavant la photo de cet enfant mort pour drainer des dons? La publicité de l’UNHCR est par exemple visible sur ce site économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *