Le jeux de Panini, Skyzos, retiré du marché, mais uniquement en France (vidéo)

« L’Union nationale des familles et amis de malades psychiques » (Unafam) avait demandé à la société Panini de retirer sa gamme de jeux “Skyzos” qui selon elle porte atteinte à la dignité des personnes souffrant de schizophrénie. Faute d’obtempérer, l’Unafam a déclarée qu’elle engagerait une action en justice.

Selon Panini, les personnages n’ont rien à voir avec la schzophrénie, “Skyzo” signifie rebondir dans une langue étrangère. “Skyzos” regroupe des albums, des images et des personnages à collectionner, qui comportent deux personnalités, sur deux faces, une méchante et une gentille. Chaque Skyzo a deux personnalités : une «MAUVAISE » et une « BONNE ».  Le côté « BAD » du Skyzo, celui qui se montre méchant, malveillant et sombre, apparaît lorsque l’on voit le signe “-” sur sa tête. Le côté « BON » du Skyzo, celui qui se montre doux, sympa et tendre, apparaît lorsque l’on voit le signe “+” sur sa tête. Les Skyzos existent en dizaines de couleurs différentes.

Selon, L’Unafam, il s’agit d’une stigmatisation des malades souffrant de schizophrénie, une pathologie qui touche près de 500 000 personnes en France. Panini a déclaré aujourd’hui que la société allait cesser de commercialiser le jeux. Cette interprétation négative du jeu de Panini semble être assez unique à travers les pays où le jeux est commercialisé.

En effet, le jeux est diffusé dans de nombreux autres pays à travers le monde sous le même nom “Skyzos,” sans que personne n’y trouve à redire, alors même que la pathologie a dans ces pays un nom similaire à celui de la France, schizophrénia, dans les pays de langue anglaise par exemple.

Source

Site internet Skysos (vidéo)


10 thoughts on “Le jeux de Panini, Skyzos, retiré du marché, mais uniquement en France (vidéo)

  1. Croyez vous vraiment que Panini ne s’est pas inspiré de la schizophrénie et de l’idée reçue de double personnalité pour créer ce jeu? Savez-vous que “skizo”! est devenu l’insulte à la mode dans les cours de récré françaises? aurait-on accepté les jouets “trisomix” ou “autistos”? ce jeu ne faisait que propager les idées fausses sur la schizophrénie très présentes en France de “double personnalité” et “d’agressivité” (cf. la pub passée sur la TNT), contre lesquelles on ne fait que lutter. Qu’on laisse les noms de maladie à ceux qui en souffrent.

  2. Mais bordel de dieu, sa reste un jeu, ils aurait juste mis un autre nom que personne aurait remarquer.

    faut arrêter la paranoïa aiguë dans ce pays.

  3. Oui justement, si ça avait été un autre nom pas de problème. Croyez-vous vraiment que les fabricants inventent leurs jeux et noms au hasard? rien n’est fait au hasard dans le marketing.

  4. Le retrait des Skyzos, sans véritable débat national, et sans procès en justice, est-il vraiment une victoire ?

    Peut-être les Skyzos avaient-ils dépassé la limite, mais n’est-ce pas toujours le rôle des jeux d’ouvrir (en les dédramatisant) des territoires jusque là inexplorés, voire tabous ?

    Quand un jeu pour enfant perd-il ses vertus pédagogiques pour devenir une dérive intolérable, et comment savons-nous que c’était le cas de ces figurines ?

    Les jeux pour enfants sont aussi l’occasion d’ouvrir la discussion, de faire connaître et comprendre la maladie. Elle retombe à présent dans le silence…

    Si cette autre perspective et le débat qu’elle ouvre vous intéresse, rendez-vous ici aussi : http://www.lapenseemultiple.fr/comment/les-skyzos-sont-ils-tombes-sur-la-tete/

  5. C’est vrai quoi.
    Pourquoi seule la France n’aurai pas le droit aux Skizos.
    Moi je veux qu’on change le nom et point final.

  6. faut qu’il arrête c’est un jeu il y a des personnes qui joue a pokemon ou a autre chose certain prefer skizos donc c’est idiot de les retirer .ok que le nom est mal choisi mais il on juste a le changer . moi qui faisais la collection j’ai du arrêter car je ne pouvais quand acheter dans les pays étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *