La présentatrice TV fait une mammographie en direct : cancer !

AMY

Amy Robach, célèbre présentatrice du Show ” Good Morning America ” sur ABC, a reçu en direct le diagnostic de son cancer du sein. Début octobre, le mois rose ; dans le cadre de le sensibilisation aux risques de cancer du sein et à l’intérêt que peut représenter une mammographie pour son dépistage, Amy Robach accepte de passer une mammographie en direct au cours de son show. Elle qui n’avait jamais voulu donner suite aux recommandations de son médecin traitant, voilà que l’Amérique entière assiste à sa mammographie.

Amy Robach annonce le lendemain toujours au cours de son show « Good Morning America », qu’elle va subir une double mastectomie : la mammographie était positive. Elle s’est félicité d’avoir passé cette mammographie et remercié ceux qui l’avait poussé. Elle a décidé de prende un congé.

L’autre présentatrice de l’émission, Elizabeth Vargas, avait quitté la chaine le 18 octobre dernier pour être hospitalisée afin de prendre en charge une dépendance à l’alcool.

Source

ABC News’ Amy Robach Reveals Breast Cancer Diagnosis

4 thoughts on “La présentatrice TV fait une mammographie en direct : cancer !

  1. Attention à la propagande grossière du lobby-médico pharmaceutique.
    Le dépistage du cancer du sein serait inutile et dangereux. En effet, le dépistage systématique fait l’objet de fortes critiques de la communauté scientifique, en raison de surdiagnostics entraînant des traitements mutilants et inutiles, ainsi que des risques de déclencher un cancer par l’exploration radiologique elle-même. (Article du Nouvel Observateur du 7 10 2013 « Cancer du sein : des risques sous-mentionnés pour le dépistage ? »)
    Voir également L’article du Dr Duperray http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2013/03/08/trente-ans-de-depistage-du-cancer-du-sein-bonne-intention-et.html ainsi que l’enquête UFC/Que Choisir : http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/maladie-medecine/actualite-cancer-du-sein-le-depistage-en-question
    Une recherche « No Mammo » sur Google donne aussi des résultats édifiants.
    Brune d’Abondance
    https://www.facebook.com/brune.dabondance

  2. Toutes les propagandes sont néfastes à la santé y compris la vôtre. Les références que vous citez sont loin d’être scientifiquement valables, et c’est peu dire. Il est aussi néfaste de discréditer totalement les programmes de détection que de les créditer de tous les bienfaits. Il est plus utile d’informer justement pour que les patientes fasses un choix éclairé; les patientes sont plus intelligentes que vous ne semblez le croire. Docbuzz a également publié des articles mettant en garde contre le programme de détection par la mammographie suivi d’un traitement trop systématique mais à partir d’études référencées sérieuses. La détection est une chose, le traitement ensuite proposé en est une autre.
    Merci de votre commentaire

  3. Vous soulignez le fait que Docbuzz a également publié des articles mettant en garde contre le programme de détection par la mammographie suivi d’un traitement trop systématique, mais à partir d’études référencées sérieuses”. Vous convenez bien que celles-ci sont disponibles. Nous sommes donc parfaitement d’accord et je suis tout à fait disposé à m’appuyer en conséquence sur “vos” références, dont le caractère scientifique est bien entendu indiscutable.
    En revanche l’article ci-dessus reprend le texte du communiqué de presse américain, grossièrement propagandiste, sans y apporter l’ombre d’une critique ou d’une information complémentaire. Vous faites donc dans ce cas, volens nolens, le jeu du lobby rose. Ou est alors le choix éclairé ?

  4. La propagande serait d’écrire que, puisque faire une mammographie a peut-être sauvé la vie de cette femme, toutes doivent le faire pour sauver leur vie. Nous n’avons pas écrit cela. C’est simplement une brève. Pourquoi êtes-vous si en colère contre le dépistage?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *