Légalisation de la Marijuana : les conséquences après 5 mois de ventes

Capture d’écran 2014-06-04 à 12.46.47

Voilà 5 mois que la marijuana est devenue légale aux Etats-Unis, et même si les points de vente restent peu nombreux, les opposants à cette légalisation ne désarment pas ; ils mettent maintenant en avant les conséquences récentes de son libre accès, meurtre, décès, hospitalisations pour intoxications aigues y compris d’enfants, augmentation des arrestation pour conduite après consommation de marijuana, etc.

La loi de légalisation de la marijuana était simple, sûrement trop simple, ne régulant ni la dose de THC, ni le type de produits pouvant en contenir. Plusieurs types de produits dérivés sont donc apparus comme des bonbons à la marijuana, des produits à infuser, des pâtisseries, etc.

A Denver, Colorado, qui a légalisé la marijuana en février 2014, Richard Kirk, quelques heures après avoir acheté et consommé des Karma Candy et un joint préroulé, est pris d’hallucinations. Semblant croire la fin du monde arrivée, il prend une arme et tue sa femme, Kristine Kirk. Les services des urgences des hôpitaux font également face à un nombre sans cesse croissant d’admissions d’enfants et d’adultes intoxiqués à la marijuana ; l’hôpital d’Aurora déclare 8 cas chez des mineurs dont 6 graves. Les autorités des Etats voisins déplorent de plus en plus d’interpellations d’individus arrivant du Colorado et conduisant après consommation de marijuana. Un élève de primaire a été interpellé après avoir revendu de la marijuana dérobée chez sa grand-mère.

Les statistiques officielles manquent encore pour affirmer le phénomène. Depuis Janvier la police de la route du Colorado retrouve que le nombre de conducteurs arrêtés après avoir fumé de la marijuana représente 1,5% de la totalité des arrestations pour conduite après usage de stupéfiants ou d’alcool. A Colby, Kansas, une ville qui borde la frontière avec le Colorado, le shérif déclare 20 interpellations pour transport ou revente illégale de marijuana ; il avait 6 arrestations à son actif pour ces mêmes faits deux ans plus tôt.

Après 5 mois de vente au Colorado, le chiffre d’affaire de la vente de marijuana atteint 12,6 millions de dollars. Les supporters de la légalisation évoquent des statistiques inverses : le nombre de crimes violents s’est réduit à Denver tout comme le nombre de cambriolages (-4,8%) et le nombre d’agressions (-3,7%) sans avoir pourtant les éléments permettant de relier directement ces réductions à la légalisation de la drogue. La criminalité liée a la marijuana s’est elle officiellement réduite de 65% en 2013, même si les amendes pour consommation en public ou les explosions aux domiciles de fumeurs tentant de fabriquer le l’huile de haschich sont en augmentation. Par ailleurs, selon les autorités de l’Etat, la légalisation n’a absolument pas fait disparaître le trafic.

Le premier décès directement imputé à la légalisation est celle d’un afro-américain de 19 ans, en voyage d’étude aux Etats-Unis, Levy Thamba Pongi : venu du Wyoming avec 3 amis pour consommer de la marijuana légalement, il est tombé du balcon de son hôtel après avoir consommé des cookies enrichis en THC.

La réaction de l’Etat du Colorado, face à ces premières conséquences de la dépénalisation de la marijuana, a été de demander un renforcement des informations présentes sur les produits. Une régulation du taux de THC présent dans les produits dérivés, bonbons ou cookies est également à l’étude.

Source

After 5 Months of Sales, Colorado Sees the Downside of a Legal High
Jack Healymay,
The New York Times, 31 mai 2014

Crédit Photo Creative Commons by  Marijuana Cash Crop

One thought on “Légalisation de la Marijuana : les conséquences après 5 mois de ventes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *