Diabète : un pancréas artificiel contrôlé par iPhone fait merveille

Capture d’écran 2014-06-16 à 09.08.03

Chez des patients diabétiques de type 1, dont le traitement de base par insuline nécessite des ajustements permanents, un pancréas artificiel utilisant un iphone modifié s’est révélé efficace pour réguler correctement la glycémie, rapporte une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.

Nous possédons deux hormones indispensables à la régulation de notre glycémie, le taux de sucre présent dans notre sang : l’insuline tout d’abord qui permet d’abaisser la glycémie en faisant rentrer le sucre dans les cellules et le glucagon qui permet d’augmenter la glycémie en faisant sécréter du sucre. ces deux hormones permettent de maintenir une glycémie sous contrôle permanent. Le diabète de type 1, est une pathologie chronique débutant dès l’enfance au cours de laquelle le pancréas se révèle très tôt incapable de sécréter de l’insuline. Les patients présentent donc une hyperglycémie. Il est donc indispensable de leur apporter de l’insuline par voie extérieure injectable, deux à trois fois par jour après mesure de la glycémie sanguine par une piqure au bout du doigt. Certains patients sont équipés d’une pompe à insuline qui diffuse automatiquement cette insuline sans répéter les injections.

Le nouvel appareil portable utilisé dans cette étude est bien plus évolué : il possède deux réservoirs d’hormones et est capable de diffuser non seulement de l’insuline mais aussi du glucagon sans aucune intervention du patient. Les patients sont équipés d’une sonde au niveau abdominal reliée à un iphone 4S. Cette sonde mesure toutes les 5 minutes la glycémie interstitielle (proche de la glycémie sanguine) et envoie ses mesures à l’iphone dont une application inédite va répondre en ajustant la délivrance en insuline et en glucagon diffusées par deux pompes implantées sous la peau (cf schéma).

Ces analyses sont cependant toujours complétées deux fois par jour par une analyse de la glycémie au bout du doigt dont les résultats sont rentrés manuellement dans l’iphone. Les participants annonçaient également à l’appareil le début d’un repas. L’étude publiée dans le NEJM comparait deux groupes de patients, 52 au total, incluant des adultes et des adolescents, suivis pendant 5 jours : le premier groupe utilisait ce nouvel appareil, le second une pompe à insuline classique.  Les résultats montrent que le nouvel appareil contrôlé par une application Iphone fonctionne mieux que la pompe conventionnelle. Le niveau de la glycémie était meilleur et mieux contrôlé et les patients ont  subi moitié moins d’hypoglycémies (0,8/j versus 1,6/j) avec le nouvel appareil.
Cette étude n’est que préliminaire mais l’objectif des auteurs est bien de mettre en vente ce dispositif qui apportera plus d’autonomie et un meilleur équilibre glycémique aux patients diabétiques de type 1. En fait le “Senior author” de l’étude, Edward R. Damiano, ingénieur biomédicale et professeur à l’université de Boston et dont le fils est diabétique depuis l’âge de 11 mois, a débuté ses recherches en pensant à son fils et est bien décidé à finaliser le travail pour sa rentrée au lycée en 2017.

Source

Outpatient Glycemic Control with a Bionic Pancreas in Type 1 Diabetes Steven J. Russell, M.D., Ph.D., Firas H. El-Khatib, Ph.D., Manasi Sinha, M.D., M.P.H., Kendra L. Magyar, M.S.N., N.P., Katherine McKeon, M.Eng, Laura G. Goergen, B.S.N., R.N., Courtney Balliro, B.S.N, R.N., Mallory A. Hillard, B.S., David M. Nathan, M.D., and Edward R. Damiano, Ph.D.
NEJM  published on June 15, 2014, at NEJM.org.

6 thoughts on “Diabète : un pancréas artificiel contrôlé par iPhone fait merveille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *