Les Lentilles Google seront développées avec Alcon

Google-Smart-Contact-Lens-Project

Les outils connectés vont améliorer la prise en charge des maladies chroniques, téléphone est le pari auquel veux répondre Google X Lab avec un nouvel outil, les lentilles connectées.

Dans de nombreuses pathologies, il existe des combats qui restent à gagner : dans l’hypertension artérielle, 50% des patients traités arrêtent leur traitement au bout d’un an, et ceux qui continuent oublient souvent leur comprimés, un problème d’oubli rencontré dans la majorité des pathologies chroniques et même chez les non malades prenant cependant un traitement, téléphone que la pilule. Le patient diabétique lui se bat pour équilibrer sa glycémie et amener son HbA1c aux alentours de 7%. Pour cela des dosages sanguins par piqure au bout du doigt permettent d’aider le diabétique, qu’il soit de type 1 (plusieurs fois par jour) ou de type 2 (quelques fois par mois), à équilibrer sa prise médicamenteuse et d’insuline. Evidemment, un contrôle en continu serait utile. Mais avec quels outils? C’est l’idée géniale de Brian Citis et Babak Parviz (récemment parti chez Amazon), tous deux travaillant alors pour Google X lab : en effet la glycémie ne varie pas que dans le sang mais aussi dans les larmes. En désignant une lentille capable de mesurer cette glycémie, ces deux géniaux inventeurs ont mis au point un système permettant de suivre cette glycémie en continue sans faire aucune piqure et même sans que le patient diabétique ne s’en aperçoive.

huhuh

Entre les deux couches de la lentille sont incorporés une puce électronique et un capteur de glycémie capable de mesurer la glycémie une fois par seconde. Si la glycémie dépasse un seuil préalablement établi, la lentille, dans laquelle sera incorporé un minuscule LED, clignotera pour avertir l’utilisateur d’une nécessaire action thérapeutique. Pour mener à bien ce projet, Google vient de s’associer avec le laboratoire Alcon spécialisé en Ophtalmologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *