C’est confirmé, la e-cigarette pousse les mineurs vers le tabac !

6a00e554e81be388340134874bd9c7970c

L’impact de la cigarette électronique est de plus en plus important, y compris chez les plus jeunes, alors que leur effets délétères sur le long terme restent à ce jour méconnus. Des scientifiques américains ont donc essayé d’évaluer si le fait d’utiliser une cigarette électronique chez des jeunes non-fumeurs de tabac, risquait de les conduire à un tabagisme véritable. Aux Etats unis, le nombre de mineurs fumant des e-cigarettes est passé de 79 000 en 2011 à 263 000 en 2013.

Actuellement, les vendeurs de cigarettes électroniques, parmi lesquels les géants du tabac, tentent de faire accepter leurs produits comme des outils de sevrage tabagique, sans pour autant qu’aucune étude ne valide réellement cette affirmation. C’est bien pourtant en utilisant cette assertion, que des «experts», dont les propos sont repris par de grands quotidiens nationaux, dénoncent les dernières recommandations de l’OMS (cf. article Docbuzz) visant à réduire les risques de la cigarette électronique comme exagérés, et vantent la non toxicité du produit en comparaison au tabagisme véritable.

L’objectif poursuivi par nombre de nations est de protéger les plus jeunes du tabac. La cigarette électronique ne serait-elle pas finalement qu’un outil, dont le marketing incontrôlé, servirait à contourner les lois anti-tabac et à entrainer de plus en plus de jeunes vers le tabac ?

Pour le savoir, les épidémiologistes ont analysés des données de 2011, 2012 et 2013 évaluant si l’utilisation d’une cigarette électronique chez des enfants du collège et du lycée (non-fumeurs de tabac), s’associait à une augmentation des intentions de fumer des cigarettes conventionnelles

Plus de 60 000 enfants ont participé à l’étude. Parmi eux 73% (43 873) n’avaient jamais fumé de tabac. De tous ces mineurs 6,1% reconnaissaient avoir déjà fumé une cigarette électronique. Et si 21,5% de ceux qui n’utilisaient pas de cigarette électronique et n’avaient jamais fumé, déclarait souhaiter fumer plus tard, ce chiffre montait à 43,9% chez ceux qui avaient essayé la cigarette électronique, soit une intention de fumer doublée chez les utilisateurs de e-cigarette.

Parmi les enfants non-fumeurs, 90% rapportaient avoir été exposés à des publicités pro-tabac. Les intentions déclaratives d’être plus tard fumeurs étaient plus importantes chez ceux exposés à une publicité sur internet par rapport à ceux qui n’y avaient pas été exposés (26% vs 18%), de même pour les magazines (25% vs 20%), les films et les programmes télévisés (23% vs 18,5%). La publicité pour le tabac confirme son effet d’accroissement des intentions de fumer.

Selon ses auteurs, cette étude démontre que chez des jeunes, mineurs, non-fumeurs, les intentions de devenir consommateur de tabac sont deux fois plus élevées chez les jeunes utilisateurs de cigarettes électroniques que chez les non utilisateurs. Actuellement un quart de million de jeunes fument déjà des cigarettes électroniques aux Etats-Unis, un chiffre qui a triplé en 2 ans du fait de l’absence totale de régulation.

“Cette étude met en évidence l’importance de renforcer les efforts destinés à prévenir l’usage de toute forme de tabagisme chez les jeunes, y compris la e-cigarette” concluent les auteurs, dont les résultats confirment clairement que la demande stricte de régulation émise par l’OMS est totalement justifiée (cf. article Docbuzz). Ces résultats expliquent aussi pourquoi les majors du tabac investissent massivement dans la e-cigarette. Si rien n’est fait par les gouvernements, les dégâts du tabac vont non seulement se poursuivre mais s’accentuer. La cigarette électronique doit être assimilée à un produit du tabac et en subir immédiatement les mêmes contraintes.

Source

Intentions to smoke cigarettes among never-smoking U.S. middle and high school electronic cigarette users, National Youth Tobacco survey, 2011-2013
Rebecca E. Bunnell, Israel T. Agaku, Rene Arrazola, Benjamin J. Apelberg, Ralph S. Caraballo, Catherine G. Corey, Blair Coleman, Shanta R. Dube, Brian A. King
Nicotine Tob Res (2014)doi: 10.1093/ntr/ntu166

Crédit PhotoSix sénateurs américains appellent la FDA américaines et la commission du commerce à sanctionner les vendeurs de e-cigarettes qui utilisent des accroches mensongères dans leurs publicités

 

One thought on “C’est confirmé, la e-cigarette pousse les mineurs vers le tabac !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *