Après le sang contaminé, l’amiante, le bisphenol, la pollution atmosphérique permet à chacun de comprendre l’intelligence politicienne face à la santé

ghy

Ne rien changer. Tel est le motto de nos hommes politiques et élus face à ce danger mortel que représente la pollution atmosphérique aux particules fines, une pollution majoritairement générée par les véhicules diesel, sponsorisés par l’état et plébiscités par les français, capables de créer une vaste chambre à gaz nationale.

Alors que les taux de particules fines n’ont jamais été aussi élevées, et entrainent déjà certainement une sur-mortalité, ministres et élus locaux restent muets, figés dans cette inertie coupable des incapables subitement mis à jour.

Car voilà des années que cette pollution est dénoncée, et la majorité des pays Européens comme les Etats-Unis agissent depuis 20 ans pour réduire la pollution atmosphérique. Une étude récemment publiée réalisée en Californie montrait que 20 ans de baisse de particules fines avait permis de restaurer une meilleure fonction pulmonaire chez les enfants (cf article Docbuzz). Et le taux initial de pollution contre lequel luttait cet Etat il y a 20 ans, était déjà plus faible que ce à quoi nous faisons face aujourd’hui. En France, ces 20 dernières années, rien n’a été fait, au contraire puisque le parc automobile diesel n’a cessé de progresser, une négligence criminelle puisque près de 50 000 décès prématurés sont liés à cette pollution sans compter les centaines de milliers d’enfants qui n’auront pas une fonction pulmonaire normale, comme en témoigne l’explosion des l’asthmes et des allergies chez les plus jeunes. Le coût de cette pollution est estimé en Europe à 150 milliards d’euros. Alors, quand un juge aura t-il le courage de mettre en prison un ministre de l’industrie soutenant le diesel ou un ministre de l’écologie laissant s’envoler les taux de pollution malgré les normes nationales? Au niveau régional, les élus et les préfets sont tout autant coupables ; aucun conseil régional, aucun préfet ne tente de sauver sa population. Ils  préfèrent laisser tout le monde mariner dans son nuages de polluants ; la Savoie comme Paris en sont des exemples catastrophiques. Selon Airparif, 3 422 000 sont affectés par cette pollution. Les taux de particules PM 10 dépassent 90 ug/m3, pour une norme limite à 40! Et la banlieue parisienne est tout autant affectée. Pourtant seule Paris décide de prendre des mesure de circulation alternée. Les autres habitants exposés à une pollution majeure resteront dans leur jus.

Il existe un totale impunité des responsables publiques face à leur incompétence sanitaire. Quel élus ou homme politique a été condamné pour cette décision de poursuivre l’utilisation de sang contaminé par le virus du Sida chez de jeunes enfants hémophiles? Quel élu ou responsable politique a été condamné pour avoir recouvert la France d’amiante pendant 30 ans et exposé des millions de personnes à une substance cancérigène? En Italie les responsables ont été condamnés à 16 ans de prison; en France?

Quand se rendront-ils compte que ne pas agir maintenant c’est condamner demain. Paris ville la plus polluée du Monde, voila qui va surement attirer plus d’un touriste!

2 thoughts on “Après le sang contaminé, l’amiante, le bisphenol, la pollution atmosphérique permet à chacun de comprendre l’intelligence politicienne face à la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *