Ebola : le Libéria rechute

byt

 

Deux habitants de la ville de Monrovia, Ruth Tugbah 44 ans et sa fille Beneta Tugbah, ont été diagnostiquées porteuses du virus Ebola vendredi 20 mars 2015 . L’inquiétude est d’autant plus forte que la mère, Ruth Tugbah, est une pauvre vendeuse ambulante qui partage une pièce avec 52 autres personnes et qu’elle se rendait régulièrement dans des écoles pour y vendre de la nourriture ; Elle était encore la semaine dernière dans une école de Monrovia instruisant 1900 élèves.

selon l’agence de presse Anadolu, un autre cas aurait encore été diagnostiqué, celui d’un jeune homme vivant dans la ville de New Kru Town située au nord de Morovia. Définitivement Ebola reste actif dans la région.

C’est donc la consternation dans ce pay qui pensait en avoir fini avec le virus et attendait d’être déclaré “Ebola-free” après plus de 10185 cas de contamination reconnus officiellement depuis décembre 2013.

Source

Exposure Concerns Grow in Liberia After Diagnosis of First Ebola Case in Weeks
Sheri Finkmarch
NYT 24.03.2015

One thought on “Ebola : le Libéria rechute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *