Une leucémie sur 5 évitée chez les enfants allaités par maman

274111950_45c3c542a5_z

Les enfants nourris au sein maternel ont moins de risque de développer une leucémie, une des pathologies les plus meurtrières chez l’enfant et l’adolescent, confirme une étude publiée dans la revue JAMA pediatrics.

L’Académie Américaine de pédiatrie recommande à toute femme d’allaiter son enfant au moins pendant les 6 premiers mois car les avantages en termes de protection de l’enfant offert par l’allaitement maternel en comparaison à un lait industriel  sont de plus en plus retrouvés de manière convaincante dans des études successives. Ces recommandations américaines, publiées en 2011, évoquaient déjà une réduction de 20% du risque de leucémie lymphoïde et de 15% du risque de leucémie aiguë chez les enfants allaités au moins 6 mois en comparaison à des enfants nourris au lait en poudre. Une durée plus courte d’allaitement protège mais à un moindre degré. Les anticorps et les facteurs immunitaires absorbés par l’enfant nourris au sein porteraient cette protection.

La méta-analyse publiée dans le JAMA a réuni les données de 18 études cliniques ayant inclu 28 000 enfants dont 10 000 avaient souffert d’une leucémie. Elle retrouve que les enfants nourris au sein avaient un risque réduit de 19% de souffrir d’une leucémie en comparaison à ceux n’ayant pas été nourri au sein ou qui l’avaient été mais sur une courte période.

 “Il y a tellement de bénéfice à allaiter son enfant en terme de prévention sanitaire“ explique le premier auteur de l’étude, qui ajoute en conclusion que l’allaitement maternel est la mesure de santé publique la plus facile pour chacun et la moins cher pour tous.

Déjà il y a quelques semaines, la revue Nature immunology expliquait comment la vaccination contre l’haemophilus influenzae de type B réduisait le risque de leucémie aiguë lymphoblastique chez les enfants vaccinés. En fait les scientifiques ont retrouvé chez des animaux qu’une exposition précoce d’un nouveau-né sans immunité à la bactérie déclenchait une réponse immunitaire parfois inappropriée et provoquait la synthèse de deux enzymes capables d’altérer le génome des cellules sanguines et de provoquer la leucémie. La prévention par la vaccination contre haemophilus réduit ce risque, tout comme l’allaitement maternel offrant au bébé une immunité puissante et naturelle.

Sources

Breastfeeding and Childhood Leukemia Incidence: A Meta-analysis and Systematic ReviewOnline Only
Efrat L. Amitay, PhD, MPH1; Lital Keinan-Boker, MD, PhD, MPH1,2
JAMA Pediatr. 2015;169(6)

Breastfeeding and the Use of Human Milk
American Academy of Pediatrics*
Organizational Principles to Guide and Define the Child
Health Care System and/or Improve the Health of all Children
2011

Mechanisms of clonal evolution in childhood acute lymphoblastic leukemia
Srividya Swaminathan,Lars Klemm,Eugene ParkElli Papaemmanuil,Anthony Ford,Soo-Mi Kweon,Daniel Trageser,Brian Hasselfeld,Nadine Henke,Jana Mooster,Huimin Geng, Klaus SchwarzScott C Kogan,Rafael CasellasDavid G Schatz,Michael R Lieber,Mel F Greaves, Markus Müschen
Nature Immunology (2015) doi:10.1038/ni.3160

Crédit Photo Creative Commons by  viralbus

4 thoughts on “Une leucémie sur 5 évitée chez les enfants allaités par maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *