Le coté obscur des boissons sucrées : 184 000 consommateurs en meurent chaque année

gty

La consommation de boissons sucrées, sodas, jus de fruits ou energy drink, entraine la mort de 184 000 de ses consommateurs chaque année selon une étude menée dans 52 pays et publiée dans la revue américaine Circulation.

L’ étude menée par Gitanjali M. Singh (Friedman School of Nutrition, Tufts University, Boston) et ses coauteurs est impressionnante par la masse des données collectées et publiées pour la première fois. Des dizaines d’études cliniques et d’études prospectives sur les conséquences de la consommation des boissons sucrées sur le poids, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les cancers ont été colligées. Ces études couvrent 600 000 patients et s’étendent sur plus de 20 ans. Chaque année, au sein de ces 52 pays analysés, 133 000 consommateurs de boissons sucrées meurent d’une maladie cardiovasculaire, 45 000 d’un diabète et 6450 d’un cancer à cause de cette consommation.

Si la consommation de boissons sucrées est responsable de 1% des décès totaux de japonais de plus de 65 ans, elle est cause de la mort de 30% des mexicains de plus de 45 ans, grands adeptes de sodas (Les pays émergents sont très touchés en particulier l’Amérique latine et les caraïbes). Au Etats-unis, pays le plus touchés chez les plus de 65 ans, consommateurs depuis longue dates de sodas sucrés, le nombre de décès atteint 25 000 consommateurs de sodas annuellement. Les données de chaque pays peuvent être facilement retrouvés dans la publication.

Selon l’étude, la France compte 30 décès par millions d’habitants liés aux boissons sucrées soit 1301 décès dont 65 par cancers, 756 par diabète et 380 par maladies cardiovasculaires.

«Il n’existe aucun besoin de consommer ces boissons sucrées» explique Dr. Dariush Mozaffarian, chef de la School of Nutrition Science and Policy de Tufts. “Elles causent des dizaines de milliers de morts chaque années et nous devons les éradiquer totalement de notre consommation”`

Evidemment la communication marketing des boissons sucrées est adepte d’une toute autre réalité : “Choisis le bonheur” clame ainsi Coca Cola dans son dernier clip, le bonheur de mourir d’un diabète, d’un cancer ou d’une maladie cardiovasculaire?

Source

Estimated Global, Regional, and National Disease Burdens Related to Sugar-Sweetened Beverage Consumption in 2010
Gitanjali M. Singh1*; Renata Micha1; Shahab Khatibzadeh2; Stephen Lim3; Majid Ezzati4; Dariush Mozaffarian1; on behalf of the Global Burden of Diseases Nutrition and Chronic Diseases Expert Group (NutriCoDE)

CIRCULATION Published online before print June 29, 2015,

Crédit Photo Creative Commons by  ChicaD58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *