Regarder la télévision altère les capacités cérébrales

 

Capture d’écran 2016-02-10 à 10.37.43

Si selon Charlie Hebdo regarder l’emission de Cyril Hanouna détruit le cerveau des adolescents qui le regarde, la science démontre qu’il n’est pas le seul responsable. Regarder la télévision plus de trois heures par jour altère profondément les capacité cognitives, selon une étude menée sur des milliers de personnes et publiée dans la revue JAMA Psychiatry.

Les effets destructeurs de la télévisions sur la santé humaine ont déjà été pointées du doigt : obésité, diabète et décès précoce sont effectivement corrélés au temps passé devant le petit écran.  Cette nouvelle étude a voulu évaluer les effets de 25 années de télévision sur le cerveau des téléspectateurs. Est-ce que la télévision rend idiot?

Les scientifiques ont suivi 3 274 personnes qui avaient entre 18 et 30  ans au début de l’étude, pendant une durée de 25 ans T.us les cinq ans, ces participants remplissaient un questionnaire les interrogeant sur leurs habitudes télévisuelles et sur leurs activités physiques et au bout de 25 ans, ils ont tous suivi 3 tests cognitifs (the Digit Symbol Substitution Test (DSST), Stroop test, et le Rey Auditory Verbal Learning Test). Les participants étaient classés en fonction du temps passé devant la télévision; plus de 3 heures par jour passé devant l’écran était considéré comme le groupe le plus exposé. 92% avait fait des études universitaires.

Passer 3 heures par jour ou plus devant sa télévision était significativement associé à de pauvres résultats aux trois tests cognitifs ;  ceux ayant passé le plus de temps devant l’écran avait des résultats entre une fois et demi à deux fois plus mauvais que ceux ayant le moins regardé la télévision. Les pires résultats étaient obtenus par ceux qui cumulaient temps passé devant la télévision et absence d’activité physique.

Regarder la télévision altère donc les fonctions exécutives cérébrales et la vitesse de traitement de informations. Il s’agit de la première étude démontrant que regarder la télévision est un comportement à risque pour le vieillissement cognitif. Pour prévenir ce vieillissement cognitif, éviter la télévision et reprendre une activité physique semblent donc des comportement appropriés. L’habitude des maisons de retraite d’abandonner des heures ses résidents en face du petit écran ne peut donc conduire qu’à une altération accélérée de leurs capacités cognitives et en corollaire à un enfoncement rapide vers la démence cérébrale.

Source

Effect of Early Adult Patterns of Physical Activity and Television Viewing on Midlife Cognitive Function
Tina D. Hoang, MSPH1; Jared Reis, PhD2; Na Zhu, MD, MPH3; David R. Jacobs Jr, PhD3; Lenore J. Launer, PhD4; Rachel A. Whitmer, PhD5; Stephen Sidney, MD5; Kristine Yaffe, MD6,7
JAMA Psychiatry. Published online December 02, 2015. doi:10.1001/jamapsychiatry.2015.2468

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *